L'affiche du nouveau Daho censurée

  • A
  • A
L'affiche du nouveau Daho censurée
@ Polydor
Partagez sur :

La régie de transports demande a sa maison de disques de cacher une poitrine trop visible.

La censure de la RATP a encore frappé. Après la pipe de Jacques Tati ou l'affiche "trop politique" du spectacle de Stéphane Guillon, la régie des transports en commun parisiens s'en prend désormais à Étienne Daho, rapporte Le Parisien. Sur l'affiche illustrant la sortie de son nouvel album, "Chansons de l’innocence retrouvée", le chanteur qui était l'invité d'Europe 1 lundi matin, pose au côté d'une jeune fille en petite culotte et seins nus. 


Une image trop subversive aux yeux de la RATP qui a demandé à la maison de disque d’Étienne Daho, Mercury, de cacher l'objet du scandale."Elle peut être controversée, ça m’est égal. On ne va pas se mettre à sticker tous les seins des statues du Louvre", s'était déjà justifié le chanteur dans les colonnes du quotidien avant cet avis.

Étienne Daho a d'ailleurs twitté la photo modifiée, avec le nom de l'album sur la poitrine de la jeune femme :