L'adieu à Sim

  • A
  • A
L'adieu à Sim
Partagez sur :

"43 ans de bonheur incommensurable". C'est avec ces mots que la veuve de Sim a salué l'humoriste une dernière fois, vendredi dans le Var.

Les obsèques de Simon Berryer alias Sim ont été célébrées vendredi en l'église de Roquebrune-sur-Argens dans le Var, où il résidait depuis quelques années. Plus de 2.000 personnes se sont réunies parmi lesquels les amis fidèles, Victor Lanoux, Jacques Balutin, Evelyne Buil, Philippe Bouvard...

Dans son homélie, le père Jérôme Renard, curé de la paroisse Saint-Pierre et Saint-Paul, a remercié Sim pour "sa simplicité, sa liberté, son don de lui-même". "83 ans ne sont rien face à une éternité de rire. Tu vas devoir faire le comique au ciel", a ajouté le père. A l'issue de la messe, Marie-Claude Berryer, la veuve de l'humoriste, a évoqué "l'être exceptionnel, l'être intelligent, le philosophe" qui lui a offert "43 ans de bonheur incommensurable". Des propos salués par des applaudissements émouvants qui ont continué d'accompagner le cercueil jusqu'à son départ pour le crématorium de Vidauban où la crémation a eu lieu dans l'intimité familiale.

Personnalité du théâtre et de la télévision depuis ses débuts dans les années 60, Sim a tourné de nombreux films dont Cartouche de Philippe de Broca, Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais elle cause de Michel Audiard, et récemment Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques de Thomas Langmann. Il a connu un grand succès avec un personnage de sketches, la "Baronne de la Tronche en biais" (notre photo) et était le plus ancien pensionnaire des "Grosses Têtes", depuis sa création en 1977. Ces dernières années, Sim limitait ses engagements à la série Louis la Brocante, au côté de Victor Lanoux.Il est décédé dimanche à l'hôpital de Saint-Raphaël où il avait été hospitalisé pour une pneumonie. Il avait 83 ans.

>> La dernière interview de Sim sur Europe 1

>> Victor Lanoux : Sim "était mon frère"