Kinect, quand le joueur devient manette

  • A
  • A
Kinect, quand le joueur devient manette
Partagez sur :

La nouvelle invention de Microsoft permet de jouer sans aucune manette, grâce à des capteurs.

Dévaler une rivière, participer à un match de volley, jouer avec un animal de compagnie… Les consoles de jeux savent déjà le faire. Mais réaliser tous ces gestes sans aucune manette ou bouton, voila la véritable révolution de la Kinect, un boîtier qui s’utilise avec la XBox 360 de Microsoft.

Une immersion supplémentaire dans le jeu

Le joueur est face à son écran, à deux mètres de distance. Il peut bouger, sauter, se baisser, tout est capté par Kinect, à l’aide d’une caméra classique, d’un capteur de distance, d’un capteur infrarouge et d’un micro. Cette dernière est placée en dessous ou au-dessus du téléviseur, et retransmet les gestes dans le jeu. Une prouesse technologique qui a nécessité des années de travail, avec l’analyse de plus de 20 millions d’images du corps.

Regardez la bande-annonce :

La Kinect offre d’autres options. Pour jouer à plusieurs, il suffit juste qu’une personne se place dans le champ de la caméra, même en pleine partie. L’image à l’écran de scinde alors en deux pour lui permettre de se joindre au jeu. La console permet aussi de naviguer dans les menus de la Xbox 360 sans aucune télécommande, par un simple geste de la main. Une commande vocale est également disponible, même s’il faudra attendre 2011 pour la version française.

La cible : un public familial

D’un point de vue marketing, la Kinect met tout d’abord en avant ses jeux familiaux et de sport, ressemblant à ceux qui ont fait le succès de la Wii. "Le focus du lancement, c'est une cible familiale", confirme Benoît Fouillet, chef de produit console et accessoires à Microsoft France. "Le but avec cette première série de titres est de faire en sorte que les gens se lèvent et jouent, afin de comprendre l'essence de Kinect", continue Alex Kipman, superviseur du projet.

Un prix élevé

Mais posséder la Kinect peut coûter cher. Le boîtier ne fonctionne en effet qu’avec la Xbox 360. Le coffret comprenant la console à 250 Go, la Kinect, leurs câbles de connexion et un jeu Kinect Adventures coûte ainsi 349 euros. Un pack comprenant uniquement le boîtier et un jeu descend à 149 euros. Microsoft espère en écouler cinq millions dans le monde d’ici la fin de l’année.