Kak : par leurs comportements, "Hollande et Sarkozy sont déjà des personnages de BD"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le dessinateur de presse Kak, qui officie chaque jour dans le journal "L'Opinion", appréhende presque le départ de François Hollande, un personnage qu'il adore croquer.

INTERVIEW

"C’est un métier complètement dingue". Kak est dessinateur de presse pour le journal L'Opinion. "On me passe commande tous les matins. Je ne connais pas mon sujet à l'avance, donc tout se joue en quelques heures", raconte-t-il au micro d'Europe 1 vendredi.

"J'ai un emploi du temps de moine". Devenu très récemment dessinateur de presse à plein temps, après une carrière dans le monde du cinéma, Kak s'est imposé une discipline de fer pour créer, chaque jour, un dessin qui sera à la fois "un édito" et un "pas-de-côté". "J’ai un emploi du temps de moine. Le dessin doit être rendu à 19h dernier délai. Chaque matin, je me lève, j’ai tout oublié, je ne sais pas ce que j’ai à faire. Je le découvre et le soir, je me couche et tout est terminé. C’est très bizarre", décrit-il.

Hollande et Sarkozy, déjà des personnages de BD. Avec malice, chaque jour, il croque les politiques. Et parmi eux, son crayon a quelques chouchous. "François Hollande, bien sûr. J'aime aussi beaucoup dessiner Michel Sapin. Il a un côté bonhomme, rigolo, ça me fait rire", s'amuse Kak. "Cette année va être compliquée pour les dessinateurs parce qu’on va perdre à la fois François Hollande et Nicolas Sarkozy. Il y a quelque chose dans leurs comportements qui fait qu’ils sont déjà des personnages de bandes dessinées", assure le dessinateur.

"Fierté d'avoir été croqué". Souvent piquants, les dessinateurs de presse ne sont pas pour autant rabroués à longueur de journée. Certains politiques lui demandent même l'original du dessin de presse où ils sont caricaturés. "Quand vous avez votre marionnette aux Guignols, c’est un moment de célébrité. C'est un peu la même chose – toute proportion gardée – avec le dessin de presse", affirme-t-il. "Il y a une sorte de fierté à avoir été croqué". 

>> Le dessin du jour de Kak