Julien Doré : "Pamela Anderson est une très belle femme"

  • A
  • A
Partagez sur :

Éloigné du cynisme de ses débuts, Julien Doré parle plus que jamais d'amour dans son nouvel album, &. Et pour lequel il a convié l'a sirène d'Alerte à Malibu.

INTERVIEW

Le nouvel album, & (prononcez esperluette) de Julien Doré est sorti le 14 octobre, suscitant une légère angoisse du chanteur vis-à-vis de l'accueil de cet opus. "C’est une période très courte qui se pose sur des mois de travail. Des fois, il y a des petits doutes." Des doutes qui se sont dissipés puisque l'album est en tête des ventes. "J’étais content de voir que l’objet et les chansons avaient touché d’une jolie façon les personnes qui pouvaient m’aimer ou me découvrir", souligne l'artiste, invité dans Europe 1 Music Club.

Amour et eau fraîche. Dix ans ont presque passé depuis sa victoire (en 2007) dans la Nouvelle star où, barrette dans les cheveux, il dépoussiérait la chanson Lolita dans une version plus que second degré. Puis il y a eu le premier album Ersatz en 2008, où déjà il parlait d'eau avec le titre Les bords de mer. Et d'amour aussi. Puis il y a eu Bichon (2011) et Løve en 2013, qui portait le tube Paris-Seychelles. Encore une chanson d'eau et d'amour, qui faisait l'unanimité. Et qui énervait au passage les fans de la première heure.

De moins en moins cynique. Dans ce quatrième album, Julien Doré retourne à l'eau et parle plus que jamais d'amour. En témoigne son premier single, Le lac. L’artiste n'essaye plus de décrire ses chansons en interviews. "J’aime bien parler de cette chance que j’ai mais il faut pas que je me lise. J'ai impression que je suis beaucoup plus lourd que les textes de mes chansons." D'ailleurs, il ne veut pas fixer un sens précis à ses mots poétiques et de moins en moins cyniques. "Les chansons nous guident. Le sen,s c’est celui qu’on y met. Je n’avais pas envie de verrouiller ça."

"J'ai redécouvert cette femme". Pour présenter l'album, il y a d'ailleurs plus subtil : un guide sous forme de film, Histoire d’&, qui dure une quarantaine de minutes, et qu'il conseille de voir avant d’écouter les chansons. Dans ces images, on le voit entre autres dans le chalet familial à Saint-Martin-Vesubie (Alpes du Sud) où il a travaillé pendant un an.

C'est d'ailleurs seul dans sa cuisine en écrivant Le lac qu'il a pensé à Pamela Anderson. "J’ai 34 ans et j’ai redécouvert cette femme dans un talk show. J’ai trouvé que ce qu’elle disait était assez proche de ce que je pense." Alors quand il écrit cette chanson d'amour et qu'il sent qu'il faut une présence féminine, c'est elle qui lui vient à l'esprit. "C’est fou que cela ait pu se faire. Elle est investie et sublime et douce. C’est une très très belle femme."