Johnny "va bien", dit Laeticia

  • A
  • A
Johnny "va bien", dit Laeticia
Johnny avait déjà eu de graves problèmes de santé en 2009.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le chanteur a été transféré de la Guadeloupe à la Martinique pour d'autres examens.

Quel est l'état de santé de Johnny Hallyday, transféré lundi soir du CHU de Pointe-à-Pitre au CHU de Fort-de-France ? Impossible de le dire précisément : depuis l'annonce, lundi matin, de l'hospitalisation du chanteur à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, les informations sont contradictoires, selon qu'elles émanent de l'hôpital ou de l'entourage du chanteur.

Tandis que des problèmes cardiaques ont été évoqués, son producteur a répété que le rockeur souffrait d'une "bronchite avec insuffisance respiratoire". Et alors que le CHU de Pointe-à-Pitre avait indiqué que le chanteur était hospitalisé "en réanimation" dans "un état stable", le même producteur a jugé le terme "réanimation" "inapproprié". Lundi soir, Laeticia Hallyday a posté un dernier message sur Twitter pour assurer que son mari allait "bien". Europe1.fr fait le point.

Un transfert vers la Martinique

Le CHU de Pointe-à-Pitre a annoncé lundi en fin de journée que l'état de santé de Johnny Halliday ne nécessitait "plus d'hospitalisation", en ajoutant que "le patient et son entourage ont souhaité procéder à des examens complémentaires" à Fort-de-France.

Son manager Sébastien Farran a détaillé au Parisienla nature de ces examens qui relèveraient de la "cardiologie" et la "bronchologie". "Les médecins veulent effectuer un bilan complet, parce qu'il a 70 ans (69 ans en réalité, ndlr), qu'il a eu un cancer et est gêné pour respirer depuis plusieurs jours", selon le manager.

Sébastien Farran est aussi revenu sur les conditions de l'hospitalisation du chanteur en insistant sur le fait qu'à Pointe-à-Pitre, le service des urgences "met régulièrement les arrivants en réanimation". Ces examens complémentaires en "cardiologie" et "bronchologie" accréditent à la fois l'hypothèse de la tachycardie, relayée par la presse, et celle de la bronchite évoquée par le manager du chanteur.

Un "état de santé tout à fait rassurant", selon son producteur

Lundi matin, Voici et RTL ont, en effet, annoncé que le rockeur de 69 ans avait dû être hospitalisé ce week-end suite à une "crise de tachycardie" alors qu'il était en vacances sur l'île de Saint-Barthélemy avec son épouse Laeticia.

Quelques heures après la divulgation de l'hospitalisation de Johnny, son fils, David Hallyday, s'est voulu rassurant sur son compte Twitter en parlant de nouvelles "très bonnes".

Dans la foulée, le producteur du chanteur, Gilbert Coullier, avait assuré que Johnny était hospitalisé pour une "mauvaise bronchite persistante".  "Nous tenons à rassurer le public et les fans de Johnny Hallyday : son état de santé est tout à fait rassurant", avait encore assuré le producteur.

"En réanimation", selon l'hôpital

Le communiqué du CHU de Pointe-à-Pitre, publié lundi peu après ces déclarations de proches, était plus inquiétant : on pouvait y lire que le chanteur avait "été hospitalisé en réanimation" et que son état était "jugé stable". Un communiqué qui avait visiblement déplu à l'entourage du chanteur qui, une demi-heure plus tard, répliquait toujours par la voix du producteur de Johnny : "la bronchite l'empêche effectivement de respirer, mais que le mot 'réanimation' est inapproprié".

"Il y a un moment où son corps a dit non"

Lundi matin, un membre de la famille de Johnny, joint par Europe 1, avait confié, que le chanteur avait un peu tiré sur la corde ces derniers temps : "il y a un moment où son corps a dit non", a relevé ce proche qui s'est dit cependant moins inquiet qu'il y a deux jours. "Cela rentre dans la normale, cela va s'arranger", a confié cette source.

Le chanteur a entamé en mai une tournée-marathon pour promouvoir son album Jamais Seul, au cours de laquelle il a fait escale pour trois soirs au Stade de France. Johnny Hallyday avait interrompu cette tournée le 3 août pour une pause estivale qu'il a mise à profit pour enregistrer son nouvel album, dont la parution est prévue en novembre. La tournée du chanteur doit reprendre le 11 octobre à Epernay, pour 22 dates jusqu'au 22 décembre à Marseille.

En décembre 2009, Johnny Hallyday avait dû être hospitalisé en urgence à Los Angeles à la suite de complications consécutives à l'opération d'une hernie discale. Plongé dans le coma, le rockeur avait frôlé la mort et avait été contraint d'annuler la fin de son Tour 66, alors présenté comme sa tournée d'adieux.