Johnny Hallyday : un album posthume en question

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

David Hallyday et Laura Smet demandent un droit de regard sur l'album de leur père défunt, alors que le tribunal de Grande Instance de Nanterre va trancher vendredi après-midi, pour savoir si les avoirs de Johnny Hallyday sont gelés.

Les avoirs de Johnny Hallyday vont-ils être gelés ? La justice va trancher vendredi après-midi. C'est ce que demande, en tout cas, les deux premiers enfants du chanteur, David Hallyday et Laura Smet, en attendant de savoir si le testament américain de leur père est valide. Autre dossier brûlant, la demande des enfants pour avoir un droit de regard sur l'album posthume de leur père, à paraître. Album, dont la date de sortie reste inconnue, mais dont les informations commencent à fuiter.

Deux sessions d'enregistrement. Ce sera dix chansons et ce sera "rock". Trois titres ont été enregistrés il y a plus d'un an, au mois de mars 2017, aux États-Unis : Je ne suis qu'un homme, Un enfant du siècle, Pardonne moi. Les sept autres, Johnny Hallyday les a chantés en septembre, dans les studios Guillaume Tell de Suresne, en région parisienne.

D'après la maison de disque Warner, le chanteur souhaitait ajouter des chœurs et des violons pour parfaire son disque. C'est chose faite depuis janvier. Le mixage a d'ailleurs été réalisé par l'entreprise qui a travaillé sur ses trois derniers albums. Warner, qui a tout intérêt à ce que l'album sorte le plus vite possible, s'efforce de démontrer que Johnny Hallyday a bel et bien supervisé et validé tout le contenu de son prochain disque. Dernière démonstration en date : la publication d'un SMS envoyé par l'idole des jeunes à son directeur artistique : "Je suis vraiment très heureux de faire du rock’n roll".