"Je vous souhaite d'être follement aimée" : "un vrai film généalogique"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Dans "Il n'y en pas deux comme elle" mercredi, Pierre-Valery Archassal, généalogiste, et Céline Sallette, à l'affiche du film "Je vous souhaite d'être follement aimée", ont évoqué la généalogie, une pratique qui passionne les Français.

Connaître son passé et retrouver la trace de ses ancêtres : la généalogie intéresse neuf Français sur dix, selon un sondage de mars 2015. "Tout le monde peut faire des recherches", a indiqué Pierre-Valery Archassal, généalogiste, dans "Il n'y en a pas deux comme elle" mercredi. "Il suffit de savoir lire, écrire, tapoter dans un logiciel pour rentrer les données : ce sont les pré-requis de bases", a-t-il expliqué.

De généalogie, il en est question dans le film Je vous souhaite d'être follement aimée, qui sort en salles mercredi avec Céline Sallette. Le film raconte comment Elisa, née sous X, cherche à retrouver sa mère biologique. Si l'actrice ne n'est jamais essayée à la pratique de la généalogie, le scénario du film a fait écho en elle. "Lorsqu'on est acteur, on s'interroge beaucoup sur notre identité, nos multiples 'soi intérieur'", a confié Céline Sallette au micro de Marion Ruggieri". "Dans un chemin de vie, je pense qu'on peut aussi s’interroger à un moment sur le fantasme que l'on a de nos familles", sur les faux-semblants avec lesquels on cherche à se protéger.

>> Retrouvez la bande-annonce de Je vous souhaite d'être follement aimée :


Au sujet de Je vous souhaite d'être follement aimée, Pierre-Valery Archassal évoque "un vrai film généalogique car il parle d'une filiation (...) et il raconte aussi l'histoire des hasards". Deux constituants très forts de la généalogie. Pierre-Valery Archassal a d'ailleurs préconisé de se lancer dans la généalogie "sans chercher quelque chose de précis, au départ". Selon lui, c'est la meilleure manière de prendre du plaisir dans cette occupation : "À partir de là on va retrouver des choses qui seront des vraies surprises et cela sera bien plus passionnant".

>> Retrouvez l'intégrale de l'émission "Il n'y en a pas deux comme elle" :