Jazz à La Villette : une programmation très soul, hip hop et funk

  • A
  • A
Jazz à La Villette : une programmation très soul, hip hop et funk
Le groupe de rap De La Soul ouvrira le festival.@ Dimitrios Kambouris / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Les rappeurs de De La Soul ouvriront la seizième édition du festival Jazz à La Villette, le 31 août à Paris.

Le festival Jazz à La Villette (31 août-13 septembre à Paris) aura encore un fort accent soul, hip hop et funk : De La Soul, Gregory Porter, Fred Wesley ou encore Don Bryant, figurent sur le programme annoncé par ses organisateurs.

Des pointures. De La Soul, un trio vocal formé en 1989 par des copains de lycée de Long Island, chantre d'un rap cool sous influence soul et R'n'B, ouvrira la seizième édition de ce festival organisé dans diverses salles du Parc de La Villette. Fred Wesley lui succédera le lendemain sous la nef de la Grande Halle. Le légendaire tromboniste, l'un des membres des JB's Horns, la célèbre section de cuivres de James Brown des années 1960 et 70, invitera pour l'occasion le chanteur Omar, figure du groove et de l'acid jazz.

Une programmation éclectique. Don Bryant, chanteur, organiste et ancien époux de Ann Peebles, ravivera le 5 septembre la soul music de Memphis, qui en fut l'un des creusets. Avant de laisser place ce soir-là à Gregory Porter, dont le chant jazz est gorgé de ces musiques venues du sud des Etats-Unis, soul et gospel. Jazz à La Villette accueillera aussi quelques grands noms du jazz et du free jazz : le contrebassiste Christian McBride, les saxophonistes Archie Shepp et Pharoah Sanders. Ce dernier, digne héritier de John Coltrane, interprétera en compagnie du joueur de tablas indien Zakir Hussein et du pianiste européen Joachim Kühn, son jazz modal et mystique. Le bassiste camerounais Richard Bona, le vibraphoniste éthiopien Mulatu Astatke, le batteur nigérian Tony Allen, représenteront, eux, le continent africain, où se trouvent les racines du jazz.