J.K. Rowling : quelle vie après Harry ?

  • A
  • A
J.K. Rowling : quelle vie après Harry ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Alors que le dernier film tiré de la saga Harry Potter sort, des nouvelles de son auteure.

Elle a passé 17 ans de sa vie à écrire la saga Harry Potter, en a vendu 400 millions d’exemplaires, et n’a presque rien écrit d’autre. J.K. Rowling, de son vrai nom Joanne Rowling, se fait très discrète depuis 2007, et la publication du septième et dernier roman de sa saga littéraire : Harry Potter et les reliques de la mort. Celle qui veille jalousement sur son héritage a bien du mal à se défaire des célèbres personnages nés sous sa plume.

La fin de la saga, une souffrance

On sait peu de choses sur le style de vie de J.K. Rowling. Elle mène une vie décrite comme tranquille dans le Perthshire, en Ecosse, et donne très peu d’interviews. On sait que depuis 2001, elle est mariée avec un médecin, et a désormais trois enfants.

En octobre 2010, elle a toutefois participé au très célèbre show télévisé d’Oprah Winfrey, et rencontré l’animatrice à Edimbourgh. A cette occasion, elle s’est confiée sur ce qu’elle a ressenti en écrivant les dernières pages de la saga. "C'était comme un deuil. C'était très lourd. Au départ j'étais très contente d'avoir fini, puis je me suis mise à pleurer comme jamais auparavant. J'ai pleuré de cette manière seulement 2 fois, l'autre étant au décès de ma mère", a-t-elle affirmé.

A quand un nouveau livre ?

Attachée à ses personnages comme une mère à ses enfants, J.K. Rowling ne parvient pas à s’en défaire. Depuis Harry Potter, le seul ouvrage qu’elle ait publié est encore une fois directement lié à la saga. Il s’agit des Contes de Beedle le barde, un recueil des contes mentionnés dans le dernier tome des Reliques de la mort. Un exemplaire manuscrit a été vendu lors d’une mise aux enchères le 13 décembre 2007 au profit de l’association The Children Voice. L’ouvrage a été publié en 2008.

Mais l’auteure britannique n’a pratiquement écrit que la saga Harry Potter dans sa vie. Si elle laisse souvent entendre que de nouveaux ouvrages sont en préparation, on ne sait pas si elle compte vivre en rentière d’Harry Potter, ou continuer sa carrière d’écrivaine.

Elle entretient le buzz

Depuis la fin d’Harry Potter, les fans, qui ont souvent grandi avec la saga de J.K. Rowling n’avaient plus eu qu’une hâte : qu’elle écrive un 8e tome, et fasse ainsi revivre leurs personnages préférés. Alors quand, courant juin, à grand renfort de mystères, l’auteure à succès laisse entendre qu’un tel évènement pourrait arriver, la Toile s’enflamme.

La déception fut grande le 23 juin dernier, soit quelques jours avant la sortie mondiale du dernier film Harry Potter, lorsque J.K.Rowling révèle finalement la teneur très commerciale de son nouveau projet "révolutionnaire", baptisé Pottermore. Réalisé en partenariat avec Sony, il s’agit d’un projet collaboratif, qui doit permettre une "redécouverte" des personnages d’Harry Potter. Au menu : des jeux, et la commercialisation de ses livres en version numérique. Pottermore.com ouvrira au mois d’octobre pour le grand public, et à partir du 31 juillet (date de l'anniversaire d'Harry) pour quelques privilégiés.

Son agent littéraire, out

Celle qui continue à exister à travers Harry Potter a récemment pris une décision qui a étonné les spécialistes. Elle s’est séparée de Christopher Little, son agent et mentor depuis 16 ans. Un homme qui lui a permis d’être publié en 1996 chez Bloomsbury, et d'obtenir le succès qu'on connaît.

Alors qu’aucune explication n’a été fournie par la mère de la saga Harry Potter à cette décision, nombreux sont ceux qui sous-entendent qu’elle voudrait bénéficier seule des retombées de sa saga, tandis que son agent se déclare "déçu et surpris".

Objectif : protection

Sincèrement attachée à ses personnages, ou soucieuse de conserver son patrimoine, J.K. Rowling règne en maître sur l’empire Harry Potter. A tel point que quiconque ose vouloir s’en approprier ne serait-ce qu’une petite part s’expose à une contre-attaque en règle. En 2007, l’auteure des aventures de Harry Potter a porté plainte en 2007 contre la publication d’une encyclopédie non-officielle écrite par Steve Vander Ark, le webmaster du site Internet HP Lexicon. Une plainte destinée à protéger la sortie de sa propre encyclopédie officielle peu après, et dont les ventes ont été entièrement reversées à des œuvres caritatives.

Reste à savoir si, à l’avenir, l’auteure parviendra à lâcher son bébé et à prendre le risque d’une nouvelle aventure.