Ingrid Betancourt, Ivana Trump, Danse avec les stars : les déclarations inattendues de Raphaël Mezrahi

  • A
  • A
Partagez sur :

L'humoriste était l'invité de Philippe Vandel sur Europe 1 pour la 5e édition de "La nuit de la déprime". Et a multiplié les anecdotes.

INTERVIEW

Il est l'homme au gilet marron et aux interviews bidons. Raphaël Mezrahi est aussi un auteur de one-man-show. Il joue le spectacle Ma grand-mère vous adore ce samedi au Théâtre Grévin puis en tournée en France. Le 12 février prochain, il revient aussi avec un événement spécial aux Folies Bergère : "La nuit de la déprime", cinquième édition, avec entre autres Marc Lavoine ou encore Olivia Ruiz. Invité samedi de Philippe Vandel dans l'émission Ceci dit, il a expliqué que les anecdotes qu'il raconte en spectacle sont de réels moments de sa vie. Extraits choisis.


Le jour où il a soutenu Ingrid Betancourt sans la connaître

Un jour, l'humoriste se rend aux BHV, proche de la mairie de Paris, pour acheter une scie. "Je sors pour aller chercher ma voiture et là, c'est le début de la captivité d'Ingrid Betancourt. Il y a son portrait, quatre caméras de télé, une vingtaine de personnes et moi, je traverse avec ma scie", décrit Raphaël Mezrahi. "Je ne sais même pas qui c'est parce que c'est le début, et là, il y a la fille de Betancourt qui me reconnaît et qui me dit 'C'est tellement gentil d'être venu soutenir maman." J'ai dit, c'est 'la moindre des choses' et là j'étais mort. La jeune femme lui demande alors s'il ne connaît pas des gens qui pourraient soutenir la cause de sa mère. "J'appelle Renaud, je lui dit 'Je soutiens Ingrid Betancourt, je n'ose pas te dire depuis combien de temps'. Renaud lui répond 'Moi aussi, c'est bon'." "Toutes les soirées de soutien sont parties de là", ajoute l'humoriste.


Le jour où il a refusé Danse avec les stars

TF1 aurait proposé à l'humoriste de participer à l'émission de danse. "C'est vrai", assure-t-il. "Je leur ai répondu : 'Danse avec les stars, je m'en fous un peu mais si vous avez 'Couche avec les stars', je préfère.'" Étrangement, la production n'a "jamais répondu".


Le jour où il a interviewé Ivana Trump

Une de ses dernières interviews de célébrités est celle de Nabilla. Mais l'humoriste explique aussi avoir eu un entretien avec Ivana Trump, ex-épouse de Donald Trump, une interview datant de dix ans qui n'est jamais sortie sur les écrans. Et qui ne devrait pas l'être. Raphaël Mezrahi ne souhaite pas profiter de la notoriété du président américain. "C'est en cassette chez moi. Je crois que je m'en fous. Ce n'est pas mon business."


Quand il faisait du porte-à-porte avant d'être connu

Avant de percer dans le monde des médias, l'humoriste a vendu..."des judas". "C'était mon premier job. J'étais avec une perceuse et je perçais", raconte-t-il. Une fois, il se met même à la tâche avant d'avoir reçu l'approbation des habitants. "La porte s'ouvre au bout de deux minutes et c'était des nains, enfin des personnes de petite taille. Alors, je leur ai installé un deuxième judas", ajoute-t-il en assurant une nouvelle fois de la véracité de l'histoire.