Il expose lui-même sa toile au musée

  • A
  • A
Il expose lui-même sa toile au musée
Partagez sur :

Dimanche, un peintre s’est invité au musée Maillol, en accrochant lui-même son tableau.

Pascal Guerineau, peintre, a trouvé une manière très simple d’être exposé dans un grand musée…ou de faire un joli coup de pub. Alors qu’il visitait l’exposition Vanités, au musée Maillol, l’artiste a lui-même accroché une de ses œuvres, entre une sculpture de Boltanski et une œuvre de Basquiat.

"Aujourd’hui à Maillol, demain au Louvre"

Dimanche vers 15h, accompagné d’une amie qui considérait qu’"il avait sa place dans cette exposition", il a tout simplement déroulé une œuvre qu’il avait sur lui, cachée sous sa veste, pour l’exposer "à l’arraché" avec des punaises.

Sur Europe 1, il dit espérer que le musée "la laissera jusqu’à la fin de l’exposition", et sera content de compter "une œuvre de plus". Un artiste qui ne manque pas d’ambition : "aujourd’hui, je suis au musée Maillol, et pourquoi pas demain au Louvre".

Ecoutez-le sur Europe 1 :

Intitulée L'Oublié, l’œuvre, qui représente un crâne blanc sur fond noir, est tout de même restée quelques heures accrochée. Du côté du musée, on minimise toutefois l’affaire : "il a accroché son papier dans la salle la plus sombre de l’exposition, c'est-à-dire dans le noir, et entre deux caméras", a raconté le directeur du Musée Maillol, Olivier Lourqin, interrogé par Europe 1. Une supercherie qui n’a pas été remarquée avant la fermeture de l’exposition : "nous n’avons vu le dessin qu’hier soir, à la fermeture, lorsque nous avons rallumé la lumière", a-t-il ajouté.

Une version contradictoire de celle de l’artiste, qui a dit que le public avait été "émerveillé devant son œuvre". Un peintre contre qui le musée ne portera pas plainte, et à qui l’œuvre sera rendue s’il le demande. Un coup de com' qui pourrait bien s’avérer payant…