Grammy Awards : Jay-Z en tête des nominations avec huit sélections

  • A
  • A
Grammy Awards : Jay-Z en tête des nominations avec huit sélections
La cérémonie du 28 janvier pourrait permettre à Jay-Z de passer devant Beyoncé au nombre des victoires.@ ROBYN BECK / AFP
Partagez sur :

La cérémonie des Grammy Awards, prévue le 28 janvier à New York, mettra largement le rappeur américain à l'honneur. Mais aussi Kendrick Lamar ou Bruno Mars.

Le hip-hop a fait mardi une démonstration de force en raflant un nombre impressionnant de nominations aux Grammy Awards, les récompenses de la musique américaine, emmené par le parrain Jay-Z, sélectionné huit fois, le record de cette édition.

Kendrick Lamar et Childish Gambino également à l'honneur. Rarement dans l'histoire des Grammy Awards, dont la cérémonie aura lieu le 28 janvier à New York, ce genre musical né au début des années 70 à New York aura été autant mis à l'honneur, avec, outre Jay-Z, Kendrick Lamar nommé sept fois et Childish Gambino, cinq, dans la liste annoncée mardi.

Jay-Z déjà récompensé 21 fois. C'est une nouvelle reconnaissance pour Shawn Carter, le vrai nom de Jay-Z, qui a déjà été récompensé 21 fois aux Grammy Awards, et dont le dernier album, son treizième, 4:44, a été un nouveau succès populaire et critique. L'album est très personnel, avec notamment un texte (Smile) dans lequel il évoque l'homosexualité de sa mère, Gloria, où le single éponyme 4:44 dans lequel il semble présenter des excuses à son épouse, la chanteuse Beyoncé, pour son infidélité passée.

Au panthéon des Grammys. La cérémonie du 28 janvier pourrait d'ailleurs permettre à Jay-Z de passer devant elle (22) au nombre des victoires et se rapprocher un peu plus de la référence en matière de musique pop, le musicien, compositeur et producteur Quincy Jones (27), le recordman demeurant le chef d'orchestre d'origine hongroise Georg Solti, avec 31 trophées. L'empreinte de Jay-Z sur cette 60e édition des Grammy Awards est telle que le producteur de l'album "4:44", No I.D., a également été nommé cinq fois.

Bruno Mars se taille une part du gâteau. Nommé dans trois des quatre principales catégories et six fois au total, le chanteur d'origine hawaïenne Bruno Mars est le seul à vraiment tirer son épingle du jeu face aux rappeurs. Son album 24K Magic, très influencé par la pop et la funk des années 80, est ainsi représenté dans les catégories "Album de l'année", "Disque de l'année" (pour les titres simples) et "Chanson de l'année" (That's What I Like).

"Despacito" aussi en compétition. Incontestablement titre de l'année, avec ses 4,4 milliards de vues sur YouTube en dix mois seulement depuis janvier, Despacito de Luis Fonsi et Daddy Yankee est en compétition pour le disque de l'année et la chanson de l'année, dans sa version enregistrée avec le chanteur américain Justin Bieber.