Goncourt 2015 : les quatre finalistes dévoilés à Tunis

  • A
  • A
Goncourt 2015 : les quatre finalistes dévoilés à Tunis
Partagez sur :

Le jury du Goncourt a annoncé la sélection finale du plus convoité des prix littéraires francophones, depuis le musée du Bardo, où un attentat djihadiste a fait 22 morts en mars.

Ils étaient encore huit en lice. Ils ne sont plus que quatre. L'académie Goncourt a établi, mardi, sa toute dernière sélection depuis le Musée du Bardo, en Tunisie, avant que le nom du Goncourt soit définitivement dévoilé, le 3 novembre prochain, chez Drouant.

>>> Découvrez les quatre auteurs encore en course pour le Goncourt :

- Nathalie Azoulai "Titus n'aimait pas Bérénice" (P.O.L.)

- Mathias Enard "Boussole" (Actes Sud)

- Hédi Kaddour "Les Prépondérants" (Gallimard)

- Tobie Nathan "Ce pays qui te ressemble" (Stock)

Le favori Boualem Sansal disparaît de la liste. Seul auteur sélectionné dans toutes les listes des prix littéraires, l'écrivain algérien Boualem Sansal auteur du livre 2084 disparaît de cette liste, au même titre que Alain Mabanckou, auteur de Petit piment.

Le Goncourt décerné le 3 novembre prochain. On connaîtra le successeur de Lydie Salvayre, grande gagnante du Goncourt l'année dernière avec Pas pleurer, le 3 novembre prochain.  Il faudra convaincre le jury du Goncourt, composé de Bernard Pivot (président), Paule Constant, Pierre Assouline, Régis Debray, Françoise Chandernagor, Didier Decoin, Edmonde Charles-Roux, Philippe Claudel, Patrick Rambaud et Tahar Ben Jelloun. 

Symbolique. Le jury du Goncourt a choisi de faire l'annonce de cette toute dernière sélection du plus convoité des prix littéraires francophones depuis le musée du Bardo. Le musée a été le théâtre d'une tragédie en mars dernier. Un attentat djihadiste a fait 22 morts et des dizaines de blessés. "Nous sommes venus dire 'tenez-bon, on est avec vous'", a indiqué Bernard Pivot, le président du jury. "C'est une manière très symbolique mais très sincère de dire (...) 'Vous vivez une période difficile mais la France pense à vous, notamment les écrivains, les journalistes, les professeurs, les étudiants. Soyez fermes. Les principes de liberté de pensée, d'écrire, de parler sont essentiels", a-t-il ajouté.

En marge de l'annonce, les membres du jury Goncourt se sont ainsi recueillis devant la stèle érigée en mémoire des 22 personnes, dont 21 touristes, tués lors de l'attaque sanglante revendiquée par le groupe Etat islamique.