Gilles Legardinier : "Je ne suis pas un garçon d'échec ou de réussite"

  • A
  • A
Partagez sur :

Tous les week-ends de l'été, Eva Roque vous conseille un livre. Aujourd'hui, place au dernier ouvrage de Gilles Legardinier : "Quelqu'un pour qui trembler".

INTERVIEW

Il avait récemment proposé un livre, écrit à quatre mains avec Mimie Mathy, Vaut-il mieux être toute petite ou abandonné à la naissance ?. L'auteur à succès revient dans un tout autre genre pour l'été. Dans Quelqu'un pour qui trembler, il conte l'histoire de Thomas, un homme qui décide de revenir en France en tant que directeur d'une maison de retraite après avoir passé des années comme médecin en Inde dans un cadre humanitaire. Mais son retour a un but plus personnel : rencontrer sa fille. Il est venu en parler dimanche sur Europe 1.

7 ans de réflexion. Dans le livre, les histoires des uns et des autres se mêlent. Les histoires de ces personnages, Gilles Legardinier "les as portés pendant mal d'années avant de les proposer. Elles ont besoin de vieillir en moi", dit-il. Pour cet ouvrage, la réflexion a duré entre "six ou sept ans". Le roman germe au moment où Gilles Legardinier se demande s'il en fait assez pour ses deux enfants. "Ça questionne sur notre aptitude à s'abandonner pour ceux qu'on aime."

"Les tableaux de scores ne m'intéressent pas". Le roman interroge aussi sur ce qui a pu être raté dans une vie. "On se pose ces questions-là tous les jours. Le but n'est pas tant de s'apitoyer sur soi-même mais de savoir comment on va réussir ce que l'on a raté les fois d'avant, ou permettre à ceux qui ne l'ont pas encore fait de ne pas le rater. Il est là l'enjeu pour moi. Je ne suis pas un garçon d'échec ou de réussite, les tableaux de scores ne m'intéressent pas. Je ne suis pas dans le regret", dit le romancier, qui ne se serait vu exercer qu'une autre profession que la sienne : majordome. "Majordome, c'est prendre soin des gens sans faire partie de leur famille, en étant sur la réserve, en n'ayant pas de droits, pas de prétentions. J'adore me mettre discrètement au service de gens pour qu'eux réussissent ce qu'ils ont décidé de faire."