Gérald Dahan ne rit plus

  • A
  • A
Gérald Dahan ne rit plus
@ MAXPPP
Partagez sur :

Rire et Chansons a confirmé la fin de collaboration avec l'humoriste, après sa sortie publique, mardi.

La radio Rire et Chansons a confirmé mercredi la "fin de collaboration à effet immédiat" avec Gérald Dahan. L'imitateur a été interdit d'accès aux locaux de la station peu avant 8 heures alors qu'il venait pour assurer sa chronique quotidienne à 8h30. En cause : un canular avec Nicolas Dupont-Aignan.

"Cette collaboration ayant pris fin, Gérald Dahan n'avait pas de raison d'accéder ce matin aux locaux de la radio, raison pour laquelle l'accès lui en a simplement été refusé", explique Rire et Chansons dans un communiqué envoyé à Europe1.fr.

Informé par courrier, mail et SMS

La radio a précisé que l'imitateur a été informé de l'arrêt de leur collaboration jeudi soir "par courrier recommandé, mail et SMS".

"D'être viré, cela ne fait jamais plaisir, mais être interdit d'accès par un vigile, ne même pas pouvoir récupérer ses affaires ni même rencontrer la DRH ou la direction, c'est tout simplement scandaleux", a-t-il déclaré mardi matin à l'AFP, alors qu'il se trouvait devant l'immeuble de la radio.

L'animateur a raconté qu'un vigile lui avait montré une note de la direction stipulant que lui et ses auteurs devaient être interdits d'accès à la station.

Cantona et Dupont-Aignan

Gérald Dahan s'est attiré les foudres de la direction de la station après avoir rendu public mardi un enregistrement piégeant Nicolas Dupont-Aignan que la radio Rire et Chansons avait refusé de diffuser. Dans ce canular, Gérald Dahan se faisait passer pour Eric Cantona demandant au député souverainiste de soutenir ses idées.

"Ne respecte pas la ligne éditoriale"

"Je n'ai absolument pas confiance en Sarkozy qui est une catastrophe ambulante. C'est dramatique, dramatique, dramatique... Je ne serai jamais un rabatteur de Sarkozy, jamais. Je préfère mourir que ça", déclarait notamment dans cet enregistrement Nicolas Dupont-Aignan.

"Rire et Chansons avait décidé de ne pas diffuser, en l'état, le canular de Gérald Dahan piégeant Nicolas Dupont-Aignan sur son antenne (...) Après écoute, il nous est apparu que ce canular, outre qu'il n'était pas drôle, ne respectait pas la ligne éditoriale de la station, et ce quels que soit les personnages politiques visés", ajoute la radio dans son communiqué.

Outre la sortie organisée par Gérald Dahan sur Internet du canular, la station lui reproche des "déclarations publiques inacceptables, accusant Rire et Chansons de pratiquer la 'censure', et dénigrant ouvertement la radio".