Gene Wilder, un géant de la comédie américaine, est mort à l'âge de 83 ans

  • A
  • A
Gene Wilder, un géant de la comédie américaine, est mort à l'âge de 83 ans
@ AFP
Partagez sur :

L'acteur américain Gene Wilder, inoubliable interprète de "Willy Wonka" est décédé lundi à l'âge de 83 ans, selon le magazine Variety. 

L'acteur américain Gene Wilder, inoubliable interprète du personnage de Willy Wonka dans Charlie et la chocolaterie et pilier des comédies débridées de Mel Brooks, est décédé lundi à 83 ans.

Malade d'Alzheimer. Les hommages n'ont pas tardé après l'annonce, faite par son neveu Jordan Walker-Pearlman, du décès de Gene Wilder des suites de la maladie d'Alzheimer, à Stamford dans le Connecticut. Dans un communiqué, il a précisé que son oncle souffrait de cette pathologie depuis trois ans et avait "fait le choix de garder le secret". Cette décision "n'était pas de la vanité", a-t-il assuré, mais il l'a prise pour que les enfants qui le croisaient ne perdent pas le sourire si un adulte mentionne sa maladie. "Il ne pouvait supporter l'idée d'un sourire de moins dans le monde", a poursuivi Jordan Walker-Pearlman.

Un génie comique. Il a raconté que lorsque son oncle a poussé son dernier soupir, s'est élevée dans la pièce l'une de ses chansons préférées : Somewhere over the rainbow, interprétée par Ella Fitzgerald, qu'il avait rencontrée. La liste de musique était aléatoire, a-t-il précisé. Gene Wilder, reconnaissable à son abondante chevelure bouclée et à ses grands yeux bleu, avait été nommé deux fois aux Oscars pour son rôle dans Les Producteurs (1968) et pour avoir co-écrit le scénario de Frankenstein Junior (1974), parodie hilarante du film d'horreur à la mode des années 1930. Ces deux films étaient signés de Mel Brooks dont il était un acteur fétiche.

Willy Wonka. Gene Wilder a acquis une renommée internationale grâce à son incarnation de l'excentrique propriétaire d'usine Willy Wonka dans une adaptation de 1971 du roman de Roald Dahl Charlie et la chocolaterie (1964). L'acteur figurait également à l'affiche de la comédie Transamerica Express (1976) d'Arthur Hiller, aux côtés de Richard Pryor, ainsi que de Faut s'faire la malle (1980) de Sidney Poitier. Rain Pryor, fille de Richard Pryor, a salué sur Twitter un "grand duo de film de comédie pour l'éternité papa et Gene Wilder", soulignant que les deux hommes n'étaient pas amis dans la vie mais "rien ne pouvait ou ne pourra battre leur magie à l'écran".