Garde des enfants : Michael Jackson avait choisi sa mère

  • A
  • A
Garde des enfants : Michael Jackson avait choisi sa mère
Partagez sur :

Dans un testament datant de 2002 et déposé mercredi devant la justice, le chanteur avait également évoqué le nom de Diana Ross.

Michael Jackson avait bel et bien rédigé un testament, comme le laissaient penser des informations de presse en début de semaine. Ce document daté du 7 juillet 2002, a été présenté mercredi devant la Cour supérieure de Los Angeles. Le Roi de la pop, mort jeudi dernier, y exprime des volontés très claires alors que son héritage est l’objet de nombreuses convoitises.

Pour ses enfants, Michael Jackson avait choisi sa mère Katherine. C’est, de fait, elle qui a recueilli Prince Michael, Paris, et Prince Michael II dès l’annonce de la mort du chanteur. C’est aussi à elle que la justice américaine a confié la garde provisoiredes enfants avant une décision définitive attendue le 6 juillet.
"Si Katherine Jackson ne me survit pas, ou s'avère incapable, ou ne souhaite pas cette garde, je confie à [la chanteuse NDLR] Diana Ross le ou les enfants et leurs biens", ajoute Michael Jackson. Agée de 65 ans, Diana Ross était une amie de longue date de l’artiste puisqu’elle l'avait connu enfant, lorsqu'il faisait partie des Jackson 5.

Concernant ses biens, Michael Jackson ne donne que quelques clés. Il précise seulement que tout doit être légué au Fonds de la Famille Michael Jackson, "Michael Jackson Family Trust". Les détails concernant cette entité seraient contenus dans un autre document, selon CNN. Son père, Joe Jackson, n'est mentionné à aucun moment dans le testament. "J'ai intentionnellement oublié mon ex-femme, Deborah Rowe Jackson", souligne en revanche le chanteur à propos de son ex-femme, la mère de ses deux premiers enfants.

A charge pour John McClain, un producteur et l'avocat John Branca, désignés comme exécuteurs testamentaires, de faire appliquer les volontés contenues dans ce document qui ne dit rien cependant des funérailles souhaitées par l’artiste. Selon le Los Angeles Times, Michael Jackson ne sera pas enterré dans son ranch californien de Neverland, la famille n'ayant pas pu obtenir une dérogation officielle des autorités.

>>Le testament de Michael Jackson.