Garde définitive accordée à Katherine Jackson

  • A
  • A
Garde définitive accordée à Katherine Jackson
Partagez sur :

La justice de Los Angeles a accordé lundi à la mère de Michael Jackson la garde définitive de ses petits-enfants, comme le souhaitait la star.

Katherine Jackson, 79 ans, qui avait déjà obtenu la garde provisoire de Prince Michael (12 ans), Paris (11 ans) et Prince Michael II (7 ans) après la mort du roi de la pop le 25 juin, a obtenu, lundi, la garde définitive des trois enfants. Dans son testament, Michael Jackson avait stipulé que s'il venait à disparaître, il souhaitait que ses enfants soient pris en charge par sa mère.

Le doute avait plané pendant plusieurs semaines sur les intentions de Debbie Rowe, la mère biologique des deux aînés - le cadet est né d'une mère porteuse dont l'identité n'a jamais été révélée - mais un accord avait finalement été trouvé avec la famille Jackson. Selon les termes de l'accord, les enfants de la pop star vivront chez leur grand-mère et Debbie Rowe obtiendra un droit de visite dont les modalités restent à déterminer avec l'aide d'un psychologue pour enfants.

L'accord a reçu lundi l'agrément de la Cour supérieure de Los Angeles, mettant fin à l'un des nombreux feuilletons consécutifs à la mort de Michael Jackson. L'audience a néanmoins connu un rebondissement, avec l'intervention surprise de l'avocat d'Arnold Klein, le dermatologue de Michael Jackson, réclamant pour son client une voix au chapitre sur le sort des enfants. Il a affirmé que la demande était motivée par une "longue relation avec les enfants et une longue relation" avec la star, précisant que le médecin n'était "pas le père présumé" des enfants. Peu après la mort du chanteur, de nombreuses rumeurs avaient fait d'Arnold Klein, dont Debbie Rowe était la secrétaire, le père biologique de Prince et Paris.

Le juge Beckloff a rejeté la demande du dermatologue, considérant que dans l'affaire, il n'était "rien de plus qu'un ami inquiet" du sort des enfants. Une pension mensuelle a par ailleurs été accordée à Katherine Jackson et aux enfants, payée sur le patrimoine du chanteur. Une nouvelle audience a été fixée au 2 octobre pour faire le point sur la garde et la situation des enfants.