Franck Dubosc et le fantasme de l’île déserte

  • A
  • A
Franck Dubosc et le fantasme de l’île déserte
Franck Dubosc à l'état sauvage.
Partagez sur :

Avant une grande tournée en France, l’humoriste revient au Casino de Paris avec son one man show Franck Dubosc à l’état sauvage. 

"Tout m’emmerde" Avec ses yeux toujours aussi bleu azur et son air d’éternel enfant coquin, Franck Dubosc fait de nouveau le beau sur scène. De retour dans son quatrième one-man-show, Franck Dubosc à l’état sauvage, l’humoriste cabotinera  dès mardi soir sur les planches du Casino de Paris, avant une grande tournée en France.

En ce moment, "tout m’emmerde", lance-t-il à son public. Le succès, le sexe…

Son personnage décide alors de s’exiler sur une île pour finalement se rendre compte que tout lui manque. Et pour illustrer son fantasme de l’île déserte, on le voit grimé en homme de Cro-Magnon sur l’affiche du spectacle, une lance en bois entre les mains.

Franck Dubosc le confie pourtant à Wendy Bouchard, il n’aurait jamais le courage de tout quitter :



Franck Dubosc présente son nouveau spectaclepar Europe1fr

Comme un tsunami. "Avoir un enfant, c’est comme un tsunami, sauf que la vague ne repart jamais", se lamente-t-il encore sur scène, entraînant les rires de la salle.

DUBOSC-CasinoParis-AFF-40x60-LR-BASSE-DEF-new-au-19juillet-e1374243188815
Jeune papa à 50 ans, le héros de Camping évoque aussi dans son one man show les joies d’être parent. Alors qu’il attendait son premier enfant, il s’était pourtant promis de faire l’impasse. "Je m’étais dit : je ne veux pas, tout le monde l’a fait, tous les humoristes ont parlé de leurs enfants ! Mais c’est inévitable, reconnaît-il. A un moment donné, on veut partager ça." 

Ce boulimique du jeu revient au comique, après avoir fait preuve d’une incartade plus dramatique au théâtre l’année dernière. Il jouait le rôle d’un Allemand devenu nazi et donnait la réplique à Richard Berry dans la pièce Inconnu à cette adresse. Entre temps, on l’a vu aussi à l’écran dans Les Seigneurs, d’Olivier Dahan, et dans Boule et Bill d'Alexandre Charlot et Franck Magnier. "Je me lasse de faire le pitre " avait-il lâché en 2011.

Franck Dubosc à l’état sauvage, one man show,  au Casino de paris, à partir du 27 novembre.