Pellerin : un ministre "n'est pas payé pour lire des livres chez soi"

  • A
  • A
Pellerin : un ministre "n'est pas payé pour lire des livres chez soi"
@ REUTERS/Stephane Mahe
Partagez sur :

ET TOC - La ministre de la Culture est revenue sur la polémique soulevée il y a quelques mois, au sujet des livres de Patrick Modiano. 

Fleur Pellerin a une nouvelle fois répondu à la polémique déclenchée le 26 octobre dernier.  Alors qu'une journaliste de Canal + lui avait demandé de citer son livre préféré de Patrick Modiano, la ministre de la Culture n'était pas parvenue à citer le titre de l'un des romans du prix Nobel de littérature. Fleur Pellerin avait alors opté pour la sincérité : "J’avoue sans aucun problème que je n’ai pas du tout le temps de lire depuis deux ans. Je lis beaucoup de notes, beaucoup de textes de loi, les nouvelles, les dépêches AFP mais je lis très peu", avait-elle confié. Un petit aveu qui lui avait valu des critiques de la part de certains écrivains et politiques.  

Un ministre de la Culture "en 2014 ou en 2015 n'est pas quelqu'un qui est payé pour lire des livres chez soi", a déclaré Fleur Pellerin, jeudi, sur France Info. La ministre, qui s'était dite "scandalisée" par le buzz, quelques jours après les railleries, a enfoncé le clou : "Je pense que ce que les Français, ce que les artistes attendent de moi, c'est que je défende leurs intérêts, leur place dans la société", a-t-elle déclaré.  

A lire aussi : Le soutien de François Hollande à Fleur Pellerin

"Je suis une grande lectrice". Fleur Pellerin a aussi tenu à rétablir les faits : "Je suis une grande lectrice et j'ai dit que je lisais moins. Mais je lis encore beaucoup, beaucoup moins que ce que je souhaiterais", a-t-elle affirmé, précisant qu'elle lisait en ce moment le roman d'Emmanuel Carrère, Le Royaume.

"Je suis un peu scandalisée quand je lis certaines choses. Ce n'est pas parce que j'ai dit que je lisais moins actuellement - et ça me semble naturel quand on travaille seize heures par jour - qu'il y a deux ans, où je lisais à peu près deux livres par semaine, et que j'entends dire que je suis inculte ou que je ne lis pas. Je trouve ça absolument scandaleux", avait-t-elle déjà déclaré à une journaliste de France 5.