Festival du film policier de Beaune : Le Grand Prix à "Le Caire Confidentiel" de Tarik Saleh

  • A
  • A
Festival du film policier de Beaune : Le Grand Prix à "Le Caire Confidentiel" de Tarik Saleh
Tarik Saleh et l'acteur principal de son film, Fares Fares. @ Nicholas Hunt / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La 9e édition du Festival international du film policier de Beaune (Côte-d'Or) a récompensé samedi soir "Le Caire confidentiel", de Tarik Saleh.

Le Grand Prix de la 9e édition du Festival international du film policier de Beaune (Côte-d'Or) a été attribué samedi soir à "Le Caire confidentiel", de Tarik Saleh, ont annoncé les organisateurs. Présidé par réalisateur et scénariste Jean-Paul Rappeneau, le jury a consacré le cinquième film du cinéaste de 45 ans, né à Stockholm et d'origine égyptienne, qui se déroule quelques semaines avant la révolution égyptienne de 2011.

Prix du jury ex-aequo à "Cold Hell". Noredin, un inspecteur de police corrompu, est chargé d'enquêter sur le meurtre d'une chanteuse de club. Il réalise que les coupables pourraient être liés à la garde rapprochée du président et il décide alors de changer de camp. Le Prix du jury a été accordé ex-aequo à "Cold Hell" de l'Autrichien Stefan Ruzowitzky - oscarisé en 2008 pour "Les Faussaires" - et à "La Colère d'un homme patient" premier film de l'acteur espagnol Raul Arévalo en tant que réalisateur.

Ce dernier, qui retrace la vengeance d'un homme huit ans après un crime que tout le monde avait oublié, a également été couronné du Prix de la critique. Particularité du festival de Beaune, le Prix spécial police, composé de professionnels de la police et présidé depuis 2009 par la commissaire divisionnaire honoraire Danielle Thiery, aujourd'hui romancière, a récompensé "The Limehouse golem", deuxième opus de Juan Carlos Medina. Le Prix Sang neuf, présidé par le comédien, réalisateur et scénariste Jacques Weber, est revenu à "Que dios nos perdone" de Rodrigo Sorogoyen.

Deux prix littéraires décernés. En marge du festival officiel, le "off" proposait notamment un rassemblement de véhicules de police de collection, des Renault 4CV et Peugeot 203 des années 1950, Ford Mustang du FBI, Dodge et Chevrolet de la police américaine aux plus récents modèles. Deux prix littéraires ont été décernés : le Grand Prix du roman noir étranger à l'Américain Alex Taylor pour son roman "Le Verger de Marbre" (éd. Gallmeister) et le Prix du premier roman policier à Philippe Rouquier pour "Tant pis pour le Sud" (éd. du Masque).