Festival d'Avignon : "vers une annulation" si l'accord sur les intermittents est maintenu

  • A
  • A
Festival d'Avignon : "vers une annulation" si l'accord sur les intermittents est maintenu
@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Olivier Py, directeur du Festival d’Avignon, redoute que la grève des intermittents n'aboutisse à l’annulation pure et simple du festival. 

On connaissait la pression qui entoure en ce moment les festivals d'été, à commencer par Avignon, pour faire plier le gouvernement sur leur régime d'assurance-chômage. La CGT a décidé de demander à la justice d'annuler la convention dans son ensemble. Olivier Py, le directeur du festival d’Avignon, est pour sa part pessimiste. Il l'a confié au micro d'Europe 1. 



Avignon : "vers une annulation" si l'accord sur...par Europe1fr

>>> Retrouvez l'intégralité de l’interview dans le journal de 18h30 sur Europe 1. 

Si l'accord est signé, ce sera l'annulation. "Les intermittents sont tout à fait déterminés à la grève s'ils ont un acte de non-recevoir de la part du gouvernement. Leur revendication est extrêmement claire. C’est le non-agrément de cet accord. Si cet accord est signé, il y aura annulation du festival, il n’y a absolument aucun doute là-dessus", a affirmé le directeur du festival au micro de Diane Shenouda, spécialiste de la culture sur Europe 1. 

Des conséquences fatales. "Le droit de grève est absolument inaliénable en France", a martelé Olivier Py. "Je n'ai pas le droit d'interdire la moindre grève. Je me battrai pour qu'il n'y ait pas grève, bien évidemment, parce que je crois que les conséquences sur le festival seraient absolument dramatiques, voire fatales. Je ne suis pas certain, en cas d'annulation d'un festival 2014 pour cause de grève, qu'on puisse envisager un festival en 2015." 

Olivier Py, solidaire des intermittents. Bien qu'inquiet pour l'avenir du festival, Olivier Py se dit "solidaire des intermittents". Il a rappelé qu'il a lui même été intermittent. "Aucun des spectacles que nous faisons ne serait possible sans le système de l'intermittence", a-t-il encore précisé au micro d'Europe 1. "Les intermittents ne sont pas des privilégiés ni des nantis."   

 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

© Reuters


GROGNE - Intermittents : menace sur les festivals

POLEMIQUE - A Avignon, peur sur le festival