Festival d'Angoulême version 2011

  • A
  • A
Festival d'Angoulême version 2011
L'affiche du 38e festival d'Angoulême, signée Baru.@ DR/BARU
Partagez sur :

Le 38e festival international de la bande dessinée débute jeudi à Angoulême, présidé par Baru.

En 2010, il recevait le Grand prix pour l’ensemble de son œuvre. Baru, Hervé Baruléa de son vrai nom, présidera du 27 au 30 janvier le jury du festival, qui récompense les meilleures sorties BD de l’année.

Cette année, 86 albums sont en lice, pour 42 éditeurs. Mais à Angoulême, il n’y a pas que la sélection. Rencontres, spectacles vivants, projections et expositions sont également au menu, mêlant nouveaux talents et "vieux routards" de la BD.

Des "concerts de dessin". Le principe est le suivant : deux caméras filment des séquences d’images dessinées en direct et projetées sur grand écran, pendant qu’un orchestre joue en contrebas. Sont ainsi attendus Philippe Geluck, avec son spectacle Je vais le dire à ma mère, ou encore une animation autour de la BD Aya de Yopougon, avec la voix de la chanteuse Fatoumata Diawara.

Des expositions. L’exposition de Baru, en forme d’acronyme, DLDDLT, pour Debout les damnés de la terre, est la continuité d’un coffret baptisé Villerupt 1966 (Les Rêveurs), rassemble quant à elle les premiers pas du bédéiste.

Lanfeust de Troy (Arleston-Tarquin) ou l’indémodable Snoopy (Charles Schultz), qui fête cette année son 50e anniversaire, ont également droit à une vitrine. Une rétrospective sur la BD de Hong-Kong, ou encore une exposition belge mettant en scène les créations de plasticiens intéresseront les amateurs de fantastique.

Des projections. Les avant-premières de l’adaptation de la bande-dessinée Largo Winch, et Tron, le nouveau Disney, sont attendues. Un pilote de 70 minutes de la série Walking dead, adaptée de la BD éponyme de Charlie Adlard, sera également projeté le samedi.

Des concours. Plusieurs ateliers et concours sont aussi à l’ordre du jour, destinés à donner aux néophytes le goût de la création. Le concours Jeunes Talents devrait notamment regrouper plus de 450 participants. Il est ouvert aux créateurs âgés de 17 ans minimum et n’ayant jamais été édité.

Des rencontres. Evidemment, les auteurs recevront leurs lecteurs pour des séances de dédicaces, dont le programme complet est disponible sur le site du festival.