Fashion Week : une collection en hommage aux éboueurs de New York

  • A
  • A
Fashion Week : une collection en hommage aux éboueurs de New York
Les tee-shirts de Heron Preston ont séduit aussi bien les éboueurs de New York que les fashionistas@ Robin Marchant / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Il a su séduire aussi bien les fashionistas que les éboueurs dont il s'est inspiré pour sa collection de t-shirts et d'uniformes.

Un jeune designer en vogue de 33 ans, Heron Preston, a présenté mercredi une collection de tee-shirts faits d'uniformes recyclés des éboueurs de New York pour rendre hommage à ces travailleurs de l'ombre.

Tout est parti d'un sac plastique. La rencontre improbable entre Heron Preston, qui a collaboré avec Kanye West sur la collection Yeezy, et les services de propreté de New York (DSNY) trouve ses origines dans un sac en plastique. La découverte, un jour, d'un sac flottant alors qu'il se baignait dans l'océan, a suscité une prise de conscience chez le jeune homme, soudain décidé à s'impliquer pour la préservation de l'environnement. "J'avais aussi eu le projet de dessiner des uniformes. C'est là que les deux idées se sont rencontrées", raconte-t-il.

Il contacte alors les services de propreté de New York et rencontre Mierle Ukeles, artiste en résidence aux services de propreté de New York. "Je savais qu'ils me comprendraient parce qu'ils la comprennent elle [la DSNY]", explique Heron Preston. L'idée d'une collaboration séduit au sein de celle qui se présente comme la plus grande équipe municipale de propreté au monde, avec une collecte quotidienne de plus de 12.000 tonnes de déchets.

Heron Preston, t-shirt, éboueurs, fashion week, new york crédit : ROBIN MARCHANT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Heron Preston a su conquérir aussi bien les éboueurs que les fashionistas


Le designer séduit les éboueurs mais pas seulement. Mercredi, en marge de la semaine de la mode de New York, Heron Preston a ainsi présenté une série de tee-shirts fabriqués à partir de vêtements recyclés, notamment des uniformes d'éboueurs. Bémol, les vêtements de la collection, bien que reprenant logos et couleurs des services de propreté, ne peuvent pas être portés par les personnels du DSNY dans l'exercice de leurs fonctions. "J'espère pouvoir un jour dessiner des uniformes officiels", dit celui qui a travaillé chez Nike et co-créé la marque streetwear Been Thrill. "C'était mon rêve, au départ, de voir les éboueurs dans la rue, portant un uniforme de designer."

Mais même en s'en tenant à des tee-shirts, des casquettes et des sacs fabriqués à partir d'anciens gilets de sécurité fluorescents, Heron Preston fait l'unanimité au sein du Department of Sanitation of New York. "Je n'aurais jamais pensé que quelqu'un pourrait s'intéresser à nous", confie un gradé du DSNY, qui souhaite conserver l'anonymat. Les tee-shirts au logo DSNY sur lesquels se sont ruées mercredi des nuées de fashionistas ont tout de l'icône bobo, mais la création d'Heron Preston n'en a pas moins du sens.

"Ça représente vraiment quelque chose pour nous", dit le gradé du DSNY, car "d'habitude, il n'y en a que pour la police ou les pompiers." "Ils ont l'impression d'être invisibles, parfois", abonde Heron Preston.

Heron Preston, t-shirt, éboueurs, fashion week, new york crédit : ROBIN MARCHANT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Heron Preston a su conquérir aussi bien les éboueurs que les fashionistas