Europeana rouvre ses portes

  • A
  • A
Europeana rouvre ses portes
Partagez sur :

La bibliothèque européenne en ligne Europeana a rouvert prudemment ses portes virtuelles mardi, après avoir subi trois semaines de travaux. Ses serveurs n'avaient en effet pas supporté l'assaut des internautes lors de son lancement. Elle est toujours en phase de test. Sa consultation reste donc limitée aux heures de pointe.

Europeana a rouvert ses portes un peu plus tôt que prévu. Elle avait dû fermer le 20 novembre, incapable de faire face à la demande. L'accès en ligne à la bibliothèque européenne numérique reste cependant limité pendant les heures de pointe.

Victime de son succès à son lancement, ses serveurs avaient littéralement été submergés par les quelque 10 millions de clics par heure. Leur puissance a donc été multiplié par quatre. Toutefois, le système informatique est toujours en phase de test afin de permettre d'"ajouter de la capacité" en cas d'afflux soudain de demandes. La Commission espère que cette phase de test sera terminée en février, ce qui permettrait "d'ajouter du contenu culturel à Europeana pour la rendre encore plus intéressante".

Europeana constitue la réponse de l'UE au projet de numérisation de livres de l'américain Google. Elle permet d'accéder aux versions numérisées de plus de deux millions de livres, manuscrits, peintures, cartes, photos, documents audiovisuels... La bibliothèque est censée monter en puissance, avec l'objectif d'atteindre au moins 10 millions d'oeuvres en 2010.