Ettore Scola : pluie d'hommages au cinéaste italien

  • A
  • A
Partagez sur :

Le metteur en scène, mort mardi à l'âge de 84 ans, laisse derrière lui l'image d'un homme humble et d'un réalisateur de talent.

Maestro. C'est le premier mot qui vient à l'esprit des Italiens pour parler d'Ettore Scola, décédé mardi à l'âge de 84 ans. Il était l'un des plus grands cinéastes italiens, avait fait tourner des légendes comme Marcello Mastroianni, Sophia Loren ou encore Vittorio Gassman...

"Il fait partie de l'histoire de l'Italie". "Ettore Scola était un grand monsieur, très respecté et resté humble", insiste Gianni, propriétaire du restaurant où le réalisateur allait régulièrement depuis 40 ans. "Quand il entrait, les trois quarts du restaurant se levaient pour le saluer. Et lui, il répondait à toutes les personnes. C'était un très grand professionnel, très grand...", raconte Gianni avec émotion au micro d'Europe 1. "Ses films étaient vrais et profonds. Ettore Scola fait partie de l'histoire de l'Italie mais il a toujours vécu en grande modestie. Il n'était pas mondain, pas corrompu par le milieu du cinéma. Je l'ai vu il y a très peu de temps : avant Noël. Vous vous rendez compte ? Il était assis là, à cette table. Pour nous, il faisait partie de la maison. Il va me manquer, il va beaucoup beaucoup me manquer."

"Le sentiment d'avoir perdu quelqu'un avec qui on a vécu". La Terrasse, Une journée particulière, Nous nous sommes tant aimés... Ces chefs-d'œuvre ont marqué beaucoup d'amoureux du cinéma, comme le délégué général du festival de Cannes, Thierry Frémaux. "Il y a le sentiment d'avoir perdu quelqu'un avec qui on a vécu, avec les films duquel on a vécu, et je suis sûr que chacun a son film préféré", estime-t-il. "Je l'ai bien connu. C'était un homme tellement bon, tellement adorable, généreux. Il a tout connu, Ettore. C'était un grand géant de l'histoire du cinéma."