"Encore un soir" : quatre choses à savoir sur le dernier album de Céline Dion

  • A
  • A
"Encore un soir" : quatre choses à savoir sur le dernier album de Céline Dion
La chanteuse Céline Dion@ KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

La chanteuse canadienne sort vendredi "Encore un soir", son premier album depuis le décès de son époux, René Angélil.

Céline Dion fait son retour dans les bacs. Plusieurs mois après le décès de son mari, René Angélil, la star canadienne sort Encore un soir. Un album que l'artiste a voulu "positif" et "tourné vers la vie", selon sa maison de disques, Sony.

Le premier album en français depuis quatre ans. En dehors du fait que l'album est le premier depuis le décès de René Angélil, Encore un soir marque le retour de la chanteuse en terres françaises, quatre ans après son dernier opus en français : Sans attendre. Après plus de 220 millions d'albums vendus dans le monde depuis ses débuts en 1981, Encore un soir est très attendu par les fans de la chanteuse.

Plusieurs collaborations au programme. Pour ce nouvel album, Céline Dion s'est entourée de plusieurs artistes. Jean-Jacques Goldman a ainsi composé Encore un soir, le tube disponible depuis mai qui a donné son nom à l'album. Francis Cabrel et Serge Lama ont de leur côté écrit Plus qu’ailleurs. Plus étonnant, la chanteuse a également fait appel à Zaho, Vianney ou encore Grand Corps Malade.

Céline Dion s'essaye au R&B. Si l'album est rythmé par des sonorités au piano, pop et rock, un morceau devrait tout de même attirer l'attention de tout le monde. Dans À vous, écrit par Zaho, Céline Dion s'essaye en effet au R&B, dans un titre qui rend hommage à ses fans. Une incursion originale dans un univers jusque là inconnu pour la chanteuse.

Des premiers retours positifs. Le journal La Croix a été emballé par l'album de la chanteuse, estimant que Céline Dion livrait un opus "touchant", louant '"l'espérance" qui accompagne Encore un soir. Impression identique du côté du Parisien, qui constate que la star canadienne a bien fait un CD qui "choisit la vie", alors qu'"on pouvait craindre un enregistrement larmoyant". Enfin L'Express vante les mérites d'une artiste "taillée pour de grandes chansons populaires", prenant pour exemple la reprise Ordinaire, que l'on doit initialement à Robert Charlebois (1969). "Céline Dion prend Ordinaire à bras le corps et se surpasse, fervente, chœur de foudre et de colère".