Emmanuelle Bercot va adapter l'affaire du Médiator au cinéma

  • A
  • A
Emmanuelle Bercot va adapter l'affaire du Médiator au cinéma
Partagez sur :

Ce médicament, retiré du marché en 2009, est au cœur d'un scandale judiciaire, soupçonné d'être à l'origine de milliers de décès. La réalisatrice de La Tête haute va raconter ce drame médical. 

Emmanuelle Bercot, très en vue cette année au Festival de Cannes, avec La Tête haute en tant que réalisatrice, et Mon roi en tant que comédienne va maintenant s'attaquer au scandale du Médiator. Son prochain film, La fille de Brest, s'inspirera  du livre d'Irène Frachon, Médiator 150 mg, dont les droits ont été achetés par la société Haut et Court. La fille de Brest va raconter le combat de cette pneumologue pour faire suspendre l’autorisation de mise sur le marché du Médiator par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé, en 2009.

Le Médiator, médicament à l'origine réservé aux diabétiques mais également prescrit comme coupe-faim, était alors commercialisé par le groupe Servier depuis 1976 et régulièrement consommé par près de 300.000 Français. Irène Frachon avait réussi à révéler sa grave toxicité, initiant une grosse affaire judiciaire.

Une actrice danoise dans le rôle-titre. "Le rôle principal d’Irène Frachon sera joué par une actrice danoise, Sidse Babett Knudsen", a confié la réalisatrice à Allociné. Sidse Babett Knudsen est connue en France pour son rôle dans la série Borgen. Mais on ne connaît pas encore le reste du casting.

Le tournage du film devrait commencer mi-octobre.