Elodie Frégé a failli rater le projet Nouvelle Vague à cause d'un mail non lu

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le groupe Nouvelle Vague sort un nouvel album I could be happy. La chanteuse Elodie Frégé y collabore après avoir loupé une occasion sur le précédent opus de la formation.

INTERVIEW

Nouvelle vague, c'est un groupe atypique sorti de l'imagination des musiciens Marc Collin et Olivier Libaux. Ensemble et avec un panel de chanteuses telles Camille, Vanessa Paradis ou Mareva Galanter, ils opèrent de savantes reprises de titres new wave en version bossa nova. Le groupe était invité dans Europe 1 Music Club pour la sortie leur nouvel album I could be happy après six ans de silence dans les bacs. La chanteuse Elodie Frégé fait partie du casting après avoir raté une première occasion de vivre le projet. 

"C'était has been". Il ne faut rien voir de potache aux reprises du groupe. Quand ils revisitent Plastic Bertrand, Billie Idol ou Daho, c'est avec conviction : "Marc Colin et moi, quand on s'est rencontrés à la fin des années 90, plus personne ne parlait de punk et de new wave. C’était 'has been' et on s'est avoué notre passion pour cette musique de notre adolescence. A partir de là, on a entrepris de faire un projet qui soit respectueux des originaux tout en les emmenant très loin musicalement", décrit Olivier Libaux.

"Je n'ai jamais ouvert le mail". En 2010, Marc Collin demande à Elodie Fregé de participer à l’album Couleurs sur Paris. Le problème ? "Je n’ai jamais ouvert le mail, raconte la chanteuse. Je me suis rendue compte deux, trois mois après que ce mail existait et j’étais verte." Elle rappelle alors le producteur mais c'est trop tard, le disque est bouclé. C’est ensuite elle qui prend les devants et demande à Marc Collin de réaliser son disque Amuse bouches. Puis enfin, Marc lui propose à nouveau de participer à Nouvelle vague pour l'opus I could be happy qui comporte des reprises des Cure, des Ramones, de Brian Eno mais aussi des chansons originales. "Il était temps et c'est aussi un challenge après des morceaux qui sont des classiques."