"Dur comme fer", le clip de Cabrel qui égratigne les politiques

  • A
  • A
Partagez sur :

Le chanteur a dévoilé le clip de l'un des titres phares d'"In Extremis". Les politiques en prennent pour leur grade. 

"Tout ce qu’il nous promet depuis la tribune / On attendra que ça tombe de la lune (...) Il a plein d’autres choses à faire y a tellement de miss météo / S’il pense à nous entre deux verres, ce sera aux horaires de bureau". Dans le clip de sa chanson Dur comme fer, dévoilé lundi, Francis Cabrel  dresse un tableau peu flatteur de la classe politique française, dépeinte comme immorale, arriviste et corrompue.

Le clip replonge dans un cabaret des années 1920–1930, quartier général d'homme politique avides, où l'argent coule à flots. Des liasses de billets verts dépassent d'ailleurs de chaque hamburger, de chaque chope de bière et les hommes politiques, affalés dans de larges fauteuils, fument de gros cigares en se tapant sur le ventre, sous l'œil désabusé du chanteur. "Je trouvais que le clip collait bien avec le titre de la chanson, qu'elle illustrait cette idée d'un monde politique corrompu, dans une époque trouble où chacun pense à soi. C'est un peu provoc'", a expliqué Francis Cabrel au Parisien.

In Extremis, l'album de l'interprète de Petite Marie, est sorti le 27 avril dernier et s'est déjà écoulé à plus de 300.000 exemplaires selon Pure Charts