Du rock en version "franglais"

  • A
  • A
Du rock en version "franglais"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les Tistics reprennent des tubes anglais traduits en français, dans un show entre humour et hommage.

Ce sont des tubes mondiaux, et pourtant avec des paroles pareilles, beaucoup auraient fait un bide complet…en français. Les Tistics, un collectif français de huit garçons et quatre filles, s’est fait une spécialité de traduire littéralement, dans la langue de Molière, des chansons célèbres dans leur version anglaise.

Le résultat est détonnant. I get around, célèbre rock des Beach Boys, devient Je reste autour, Tell me more, une danse endiablée du film Grease s’appelle Dis-moi plus. Des titres pas franchement accrocheurs. Quant aux paroles, lorsque les Tistics entament "une autoroute sombre et déserte le vent frais dans mes cheveux", il s’agit tout bonnement de la reprise d’un tube des "Aigles", Hotel California des Eagles.

"J’aime le pierre et roule"

Rien de très sérieux dans cet exercice artistique, le but est de faire rire. "Des fois ce sont les paroles qui sont très drôles, très décalées", une fois traduites explique au micro d’Europe 1 l’un des Tistics. Surtout que les Tistics appliquent la règle de la traduction littérale strictement. Ray Charles ne chante plus Georgia on my mind mais Georgette.

Et I love rock’n’roll, de Joan Jett, devient ainsi…J’aime le pierre et roule :

Les franglaises est le nom de leur spectacle, qui ne se résume pas à un simple concert. Les Tistics, "revendiquent un art scènement textuel où la comédie absurde et le burlesque ont une place de choix", disent-ils. Ils manient ainsi l’humour aussi bien que le médiator de leurs guitares et cherchent à créer un vrai dialogue avec leur public Ainsi, avant chaque chanson, l’un des membres lit les paroles traduites. Pour gagner le droit de les entendre en musique, le public doit reconnaître de quelle chanson elles sont la traduction.

Pop, swing et bossa

L’humour des Tistics vient aussi de leur créativité musicale. Ils ne reprennent pas nécessairement à la mesure près la version originale de la chanson. "Il y a des choses intéressantes dans chaque chanson. Des fois c’est la musique, qu’on va détourner d’un morceau pop à un morceau swing ou bossa", explique PV.

Le collectif existe depuis dix ans. Quand ils se forment, les Tistics sont encore des ados et ont surtout envie de rire ensemble. Finalement, leur blague est devenue un vrai pastiche, et ça marche : les chanteurs joueront le 3 mai à La Cigale, à Paris.

L’humour en chanson semble avoir la cote ces dernières années. La Pompe moderne a fait le buzz en 2010 avec ses reprises de chansons de Daft Punk ou Diam's en style Georges Brassens... En 2007, c’est la Chanson du Dimanche qui avait cartonné, surfant sur l'actualité, avec ses chansons Petit Cheminot ou Super pouvoir d'achat.