Didier Barbelivien rend hommage à Guy Béart, "un précurseur"

  • A
  • A
Didier Barbelivien rend hommage à Guy Béart, "un précurseur"
Partagez sur :

Guy Béart est mort mercredi à 85 ans. Sur Europe 1, Didier Barbelivien, ami du chanteur, a salué sa "diversité d'écriture". 

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

"C''était un poète". Guy Béart, figure de la chanson française et auteur de "L'eau vive", est mort mercredi matin à Garches (Hauts-de-Seine) où il résidait, à l'âge de 85 ans. Sur Europe 1, Didier Barbelivien, ami du chanteur, a salué sa "diversité d'écriture". Le succès du tube "L'eau vive", appris par des générations d'enfants s'explique selon lui par "la magie d'une musique un peu berceuse, d'un texte joli, naïf et poétique". "C'est indémodable", a-t-il ajouté. "C''était un poète, un type qui dans les années 60 a écrit des chansons très novatrices, c'était un précurseur, un type qui employait un vocabulaire un peu contestataire voire carrément contestataire alors qu'on l'imaginait bourgeois, ami des Pompidou. C'était un type qui était souvent là où on l'attendait pas", a expliqué l'artiste.

"Humour et lucidité". Didier Barbelivien a également affirmé que le talent de Guy Béart, c'était "son humour et sa lucidité", rendant au passage hommage à sa "tendresse" : "C'était un homme assez pudique mais tendre à la fois". "Je pense qu'il n'était pas naïf mais qu'il était généreux, il gardait un bon regard sur l'humanité, ce n'était pas un défaitiste". 

Laurent Voulzy salue un auteur-compositeur "formidable". Le chanteur-compositeur Laurent Voulzy a quant à lui salué sur Europe1 "un auteur-compositeur formidable" aux chansons "éternelles". Laurent Voulzy se souvient de quelqu'un d'"un peu excessif en tout, assez étonnant, un peu fantasque, avec plein d'imagination et de projets". 

Europe 1 rediffuse mercredi 16 septembre de 21h à 22h l'émission de Frédéric Taddéi "Regarde les hommes changer" dans laquelle il était invité, le 24 octobre 2010.