DiCaprio : toutes ces fois où l'Oscar lui est passé sous le nez

  • A
  • A
DiCaprio : toutes ces fois où l'Oscar lui est passé sous le nez
@ AFP
Partagez sur :

Nommé pour la quatrième fois dans la catégorie "meilleur acteur", le comédien peut de nouveau ambitionner d'obtenir la précieuse statuette.

A 41 ans, Leonardo DiCaprio a son nom associé aux plus grands réalisateurs (Tarantino, Scorsese, Spielberg, Eastwood), une carrière florissante et des projets à venir. Il a tout. Ou presque. Seule lui manque la reconnaissance de l'Académie des Oscars. Nommé à cinq reprises dont trois fois dans la catégorie "meilleur acteur", le héros de Titanic n'est jamais reparti avec une statuette. Dimanche soir, il aura une nouvelle chance d'obtenir la précieuse distinction, pour son rôle dans le film The Revenant, de Alejandro González Iñárritu.

1994. Tout commence historiquement lorsque le jeune Leonardo (20 ans) est en liste pour remporter l'Oscar du meilleur acteur dans un second drôle pour Gilbert Grape. La statuette revient finalement à Tommy Lee Jones. Le début d'une longue histoire de désamour entre l'Académie et le comédien.

2005. Leonardo DiCaprio figure pour la première fois dans la catégorie "meilleur acteur", pour le film Aviator. Il a cependant une rude concurrence en face de lui et notamment Jamie Foxx pour son éblouissante interprétation de Ray Charles dans le biopic éponyme. L'Académie donne la statuette à ce dernier. "Leo" voit un deuxième Oscar lui filer sous le nez.

2007. Le comédien est de nouveau susceptible d'être désigné meilleur acteur, cette fois-ci pour son rôle de Danny Archer dans Blood Diamond. C'est encore manqué pour l'acteur puisque l'Oscar revient à Forest Whitaker, pour son rôle d'Idi Amin Dada dans Le Dernier Roi d'Écosse.

2014. L'histoire entre l'acteur et l'Académie prend une autre tournure. Leonardo DiCaprio a parcouru beaucoup de chemin depuis sa dernière nomination, multipliant les grands rôles. Avec Le loup de Wall Street, film pour lequel il est nommé dans la catégorie "meilleur acteur", il revient avec un rôle qui semble le destiner à la statuette.

Il suffit en effet de regarder l'historique des années précédentes pour s'apercevoir que l'Académie est friante des prestations où la performance physique et corporelle est prépondérante dans la constitution du rôle. En incarnant un trader constamment dans la démesure, "Leo" semble rentrer dans les clous. Manque de chance, c'est Matthew McConaughey (et ses vingt kilos en moins pour son rôle Ron Woodroof) qui obtient l'Oscar avec le film Dallas Buyers Club.

Dimanche soir, Leonardo DiCaprio se présentera donc une quatrième fois dans la catégorie "meilleur acteur", avec le film The Revenant de Alejandro González Iñárritu. Sa prestation du trappeur Hugh Glass aura-t-elle su convaincre l'Académie cette fois-ci ? Les critiques en France et outre-Atlantique en font leur favori.