Des trésors engloutis d'Égypte refont surface à l'Institut du Monde arabe

  • A
  • A
Des trésors engloutis d'Égypte refont surface à l'Institut du Monde arabe
Tête sculptée retrouvée sous l'eau et assimilée à Osiris. @ Diane Shenouda
Partagez sur :

Osiris, mystères engloutis d'Égypte ouvrira ses portes mardi à L'Institut du Monde Arabe à Paris, en partenariat avec Europe 1 et jusqu'au 31 janvier. 

Il aura fallu sept ans aux chercheurs pour recueillir ces trésors engloutis. 300 objets et statues seront à découvrir dès mardi à L'Institut du Monde Arabe pour l'une des expositions événement de la rentrée, Osiris, mystères engloutis d'Égypte. Ces pièces rares proviennent pour la plupart de fouilles sous-marines menées près du Port d'Alexandrie. Pour compléter cette exposition, une quarantaine d'objets ont été prêtés par des musées du Caire et d'Alexandrie. Certains sortent même d'Egypte pour la première fois.

Sarcophage

Sarcophage à l’effigie d'Osiris, prêté par le musée du Caire.


L'exposition nous plonge dans le mythe d'Osiris, Dieu des morts, vénéré sous l'Antiquité égyptienne. "Devant l'entrée du musée, on est immédiatement saisi par deux statues de granit rose, un roi et une reine d'Egypte découverts il y a une dizaine d'années dans la Baie d'Aboukir, en Méditerranée ", raconte Diane Shenouda, journaliste culture à Europe 1. Plus loin, "un autre colosse de cinq mètres de haut" s'élève devant les visiteurs. "Il s'agit de l'une des statues monumentales trouvée au fond de l'eau", précise la muséologue, conceptrice de cette exposition qui décrit le visage de la statue, le Dieu du Nil, "d'une sérénité incroyables".   

Des films montrent comment les plongeurs ont recueilli ces trésors au fond de l'eau.