Trierweiler en dédicace chaleureuse à Angers

  • A
  • A
Trierweiler en dédicace chaleureuse à Angers
@ Reuters
Partagez sur :

MERCI - C’est dans ses terres natales qu’elle est revenue pour la première dédicace de son livre à succès, "Merci pour ce moment".

Retour aux racines en quelque sorte pour Valérie Trierweiler. L'ex-Première dame a choisi sa ville natale, Angers, pour la première dédicace de son livre Merci pour ce moment, vendredi soir. Europe 1 y était.

>> LIRE AUSSI - Le canular de Bedos et Sublet remonte aux oreilles du CSA

Une queue de 200 personnes. Pas moins de 200 personne dans la file d’attente, autant que pour Jean d’Ormesson d'ailleurs la semaine passée. Pas de détracteurs dans leur rang, bien au contraire. Un lecteur se confie à Europe 1 : "Ce qu’elle a fait, c’est courageux, fallait oser le faire. Elle fait honneur à la condition féminine". 

"Je l’ai trouvé sereine". "J’étais dans le même camp qu’elle, j’étais furieuse quand il l’a mise dehors. Je me suis dit, c’est une belle revanche, c’est très bien. Aujourd’hui, je suis là justement pour la soutenir parce que moi, on m’a mise dehors avec mes deux enfants. C’est une bonne fille, elle s’est laissé manipuler par amour. Elle a eu raison de faire ce livre", avance cet autre soutien.

>> LIRE AUSSI - V.Trierwailer va devenir millionnaire grâce à "Merci pour ce moment" selon Le Figaro 

Christiane, venue de Nantes, a remercié Valérie Trierweiler d’avoir écrit ce livre et ça lui a fait "du bien". "Elle m’a demandé : ’est-ce que vous pensez que j’ai été sincère dans mon livre ?’ Je lui ai répondu oui, à 100%. Je l’ai trouvé sereine".

Accueil sympathique pour livre à succès. Sous les flashs crépitants des appareils photos, l’ancienne Première dame se la joue modeste en avouant qu’elle ne s’attendait pas à un tel carton. Elle avance cependant quelques explications : "C’est un livre d’une histoire particulière. Au bout du compte, c’est une histoire universelle que beaucoup de gens ont pu connaître au cours de leur vie. Donc, chacun peut s’y retrouver". 

Un carton national. "Merci pour ce moment", publié aux Arènes, a connu le meilleur démarrage de l'année. Quatre jours après sa parution, le 4 septembre, il s'était écoulé à 145.000 exemplaires dont 14.000 en format numérique. Il a occupé la première place des ventes jusqu'au 8 octobre, jour où "Le suicide français" d'Eric Zemmour l'a détrôné. 

>> LIRE AUSSI - Le livre de Trierweiler : "Plus gros démarrage de La Fnac depuis 5 ans"