David Hallyday a écouté deux chansons de l'album posthume de Johnny, et il aime bien

  • A
  • A
David Hallyday a écouté deux chansons de l'album posthume de Johnny, et il aime bien
David Hallyday ne s'étend pas sur les deux chansons qu'il a écoutées car ce n'était que des "maquettes". @ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Dans ses deux chansons, David Hallyday trouve la voix de son père "exceptionnelle", a-t-il confié mardi à "La Voix du Nord".

On ne connaît pas sa date de sortie, son titre est incertain, mais David Hallyday, lui, a pu en découvrir une partie. Le fils de Johnny Hallyday, mort en décembre dernier, a pu écouter deux chansons du dernier album du célèbre rockeur. Il en a parlé dans les colonnes de La Voix du Nord

Une voix "exceptionnelle". "J’ai écouté deux titres dans la voiture avec pas mal de bruit derrière", révèle David Hallyday au quotidien régional. "Ce que je peux vous dire c’est que la voix de mon père est exceptionnelle, c’est ce qui ressort, on a cette voix riche et forte qu’on retrouve dans tous ses albums", constate-t-il. Cependant, le chanteur de 51 ans refuse d'en dire plus car les deux chansons n'étaient que "des maquettes". 

Un album intitulé Je te promets ? Un voile de mystère entoure l'album posthume de Johnny Hallyday. On ne connaît que quelques notes du futur album du rockeur grâce a une vidéo postée par sa femme Laeticia sur Instagram l’été dernier. Le reste de cet album est très secret, mais quelques infos ont fuité. Il pourrait s’appeler Je te promets, en référence à sa chanson écrite par Jean-Jacques Goldman en 1987. Le nombre de titres aussi : une dizaine, à la tonalité plutôt rock. Mais ces informations n'ont pas été confirmées par Warner, la maison de disque. 

Une chanson hommage d'un fils à son père. David Hallyday a récemment rendu un hommage en mai dernier à son père disparu avec une chanson, Ma dernière lettre. "C’est Arno Santamaria qui a écrit les paroles. C’est un garçon très profond, j’ai toujours adoré bosser avec lui. On a écrit la chanson en quelques heures, on était inspirés. Il a mis les mots sur ce que je voulais dire et je me suis occupé de la musique", a-t-il expliqué à La Voix du Nord. "C’est la dernière lettre à un être cher pour lui exprimer de l’amour".