Daniel Pennac évoque sa première émotion littéraire : "Le vilain petit canard" d'Andersen

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Invité de Bonjour la France, l'écrivain raconte une de ses premières émotions de lecture. 

INTERVIEW

Daniel Pennac sort un nouveau roman, Mon frère, paru aux éditions Gallimard. Un livre dans lequel il évoque Bernard, son frère, mort il y a maintenant dix ans. Invité de Bonjour la France à cette occasion, l'écrivain est revenu sur ses premières émotions de lecture et notamment sur un conte : Le vilain petit canard d'Hans Christian Andersen.

"Je ratais tout systématiquement". "Dans mes premières émotions de lecture, il y avait Le vilain petit canard d'Andersen parce que je m'identifiais à cet animal, qui n'était pas pareil que la fratrie", explique Daniel Pennac au micro de Daphné Bürki. À l'époque, l'écrivain était un cancre à l'école. "Je ratais tout systématiquement (...) et comme tous les gosses malheureux, ça joue sur le caractère", confie l'écrivain. Le côté "à part" du personnage, le renvoyait à son propre rapport à la vie et notamment à l'école. "Mais le fait de finir prof de français, c'est que je n'ai pas été cancre jusqu'au bout", relativise-t-il aujourd'hui.