Daniel Lavoie : "Notre-Dame-de-Paris n'a pas vieilli du tout"

  • A
  • A
Daniel Lavoie : "Notre-Dame-de-Paris n'a pas vieilli du tout"
@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Dix-huit ans après sa création, le spectacle musical Notre-Dame-de-Paris est de retour au Palais des congrès à Paris. Le chanteur canadien a repris les habits de l'archidiacre Frollo.

INTERVIEW

Succès phénoménal en 1998, le spectacle de Luc Plamondon et Richard Cocciante, inspiré du roman de Victor Hugo est à nouveau à l'affiche au Palais des congrès de Paris jusqu'au 8 janvier. Deux des principaux chanteurs - Patrick Fiori et Garou - ne sont plus au casting mais Daniel Lavoie est resté fidèle à son rôle de Frollo. Le chanteur, invité d'Europe 1 dimanche, a expliqué pourquoi il avait choisi de reprendre son personnage.

"L'émotion première". "Le défi, l'envie de voir si j'étais encore capable de le faire et le plaisir de chanter" ont fait partie des raisons qui ont poussé, 18 ans plus tard, le chanteur à tenir le rôle qu'il avait déjà joué 500 fois. "J'ai retrouvé l'émotion première". Metteur en scène et éclairagiste de la version originale sont également restés dans l'équipe.

Des changements infimes.Quelques scènes et les costumes, en revanche, ont été changés. "Cela a fait comme du nouveau avec de l'ancien mais on se rend compte que Notre-Dame-de-Paris n'a pas vieilli du tout. C'est un spectacle qui était hors mode à l'époque, qui l'est toujours et qui parle de sujets très actuels", avec le parallèle entre bohémiens et migrants.