Dan Brown va lever le mystère

  • A
  • A
Dan Brown va lever le mystère
Partagez sur :

Le secret est soigneusement entretenu sur Symbole perdu. La suite du Da Vinci Code paraît mardi aux Etats-Unis.

Pour certains, c’est une attente longue de six ans qui va prendre fin mardi. Pour d’autres, c’est un non-événement littéraire. Mardi sort aux Etats-Unis Symbole perdu, la suite de Da Vinci Code, succès littéraire colossal de l’année 2003, avec 80 millions d’exemplaires vendus.

Et si l’attente est si forte, du moins du côté des fans, c’est que Doubleday, la maison d’édition, a soigneusement entretenu le mystère autour du roman. Un secret qui fait partie prenante d’une opération marketing de très grande ampleur.

Rien n’a filtré sur le contenu du livre, et la promotion se concentre sur les conditions du silence qui entoure l’objet. "Nous avons des caméras de surveillance pointées sur les livres à tout moment dans un endroit sûr qui est aussi gardé", a affirmé Jacqueline Updike, de la maison d'édition Random House, affiliée à Doubleday. En outre, NBC a rapporté que toute personne ayant eu entre les mains un exemplaire du livre chez Doubleday devait signer un accord de confidentialité.

Si le succès financier semble inéluctable, la réaction des milieux littéraires est elle aussi prévisible. Les critiques n'ont pas été tendres par le passé avec le style de Dan Brown, le jugeant épouvantable. L'écrivain Salman Rushdie a notoirement qualifié le "Da Vinci Code" de "roman si mauvais que le roman le plus mauvais paraît bon à côté".