Daho censuré : Polydor réplique à la RATP

  • A
  • A
Daho censuré : Polydor réplique à la RATP
@ Polydor
Partagez sur :

La maison de disques assure que la première version de la campagne d'affichage n'a jamais obtenu de réponses.

La passe d'armes se poursuit entre la RATP et la maison de disques Polydor, au sujet de la pochette controversée du dernier album d'Etienne Daho. Accusé d'avoir censuré ladite pochette lors d'une campagne d'affichage, Métrobus, la régie publicitaire de la RATP, a démenti ces allégations, assurant qu'elle n'avait rien modifié au visuel envoyé par Polydor. La maison de disque réplique qu'on ne lui a pas laissé le choix, selon une information du Figaro mercredi.

Pour Polydor, une première demande d'affichage avec le visuel original n'avait pas obtenu de réponses. Tandis qu'une autre version, avec un bandeau pudique masquant les seins nus de la jeune femme qui accompagne Etienne Daho, a cette fois obtenu l'agrément de Métrobus. Un coïncidence qui, selon Polydor, ne doit rien au hasard.

>> Réécoutez l'interview d'Etienne Daho sur Europe 1 :