Comment "Les Minions" ont-ils été conçus ?

  • A
  • A
Comment "Les Minions" ont-ils été conçus ?
Partagez sur :

Lunettes aux triples verres sur le nez et couleur impeccablement jaune, les Minions, petits personnages en forme de pilules, ont à présent leur propre film d'animation. 

Jusque-là dans l'ombre du méchant maître Gru à l'affiche de Moi, moche et méchant, sorti en 2010, puis en 2013, Kevin, Norbert et Bob, dits "les Minions", se sont émancipés. Toujours aussi jaunes, les petites créatures à lunettes seront au cinéma mercredi dans un film qui leur est cette fois exclusivement consacré. L'histoire ? Les Minions, "à l'origine de simples organismes monocellulaires de couleur jaune", traversent les âges au service de maîtres abjects. Mais la disparition de leurs mentors, des tyrannosaures à Napoléon, les laissent sans but. Jusqu'au jour où l'un d'eux, Kevin, part en quête d'un nouveau chef maléfique pour toute la bande. Dans ce nouveau volet de leurs aventures, qui se déroule en 1968, soit 42 ans avant leur rencontre avec Gru, les petites créatures sont toujours aussi drôles et attachantes. Il faut dire que leurs créateurs ont misé -notamment- sur leur expression.

Du crapaud au bonhomme attachant.  Les Minions sont nés de l'imagination de l'Américain Kyle Balda et du Français Pierre Coffin. Personnages aux grands yeux, lunettes, et au corps en forme de gélule, ils ont aussi des caractères bien différents et leur langue propre, une sorte de bouillie des mots confus et d'onomatopées mélangés. On les comprend surtout à travers leurs gestes. Le Français Pierre Coffin a expliqué s'être concentré, pour créer ces personnages, sur leur expression, qui les rend attachants et sympathiques.

"Les Minions étaient des trolls, une armée de gros balèzes. Mais nous avons préféré nous éloigner de la ressemblance humaine. Nous sommes passés par tous les stades, jusqu'au crapaud jaunâtre à grosses lunettes. Finalement, j'ai pensé qu'il fallait se concentrer sur l'expression, les yeux et la bouche. Et c'est devenu ce bonhomme très simple, un peu à la japonaise", confiait le réalisateur en 2013 à Télérama. Le film s'appuie aussi sur une ambiance sonore très travaillée.

Découvrez quelques extraits choisis de l'attitude des petits personnages :  

Un doublage quatre étoiles. Côté américain, Sandra Bullock s'est glissé dans le rôle de la super-méchante du film tandis que le créateur des Minions, Pierre Coffin, a prêté sa voix à l'un des petits personnages. En France, le couple d'acteurs Marion Cotillard et Guillaume Canet ont relevé le défi. Ils joueront tous deux les méchants du film d'animation et ont expliqué à Nikos sur Europe 1 s'être bien amusés.