Claude Lelouch : "Jeanne Moreau, une femme magique, au-dessus de tout"

  • A
  • A
Partagez sur :

Au micro d'Europe 1, le réalisateur a dressé le portrait d'une femme libre, franche et immortelle. 

REACTION

Jeanne Moreau est morte à Paris à l'âge de 89 ans. Tour à tour libre, sensuelle, scandaleuse dans ses rôles, elle était une icône du théâtre et du cinéma français. Claude Lelouch lui a rendu hommage au micro d'Europe 1. 

"Définitivement immortelle". "C'était une dame qui a donné du talent à tous les gens qu'elle a rencontrés. Elle obligeait à aller encore plus loin que d"habitude. C'était une athlète. elle voulait battre des records à chaque fois. Elle a été au sommet tout le temps. Je l'ai rencontrée une dizaine de fois. Dix fois, on a dit qu'on allait faire des films ensemble. Je lui avait proposé de tourner dans Vivre pour vivre avec Yves Montand. Et elle était très drôle, elle m'avait répondu : 'Je ne peux pas être cocue par un con pareil'." L'expression même de sa franchise et de sa liberté. Une caractéristique de la comédienne que souligne Claude Lelouch : "Elle a toujours dit ce qu'elle pensait. Et surtout, elle laisse des films absolument incroyables. Grâce au cinéma, elle est définitivement immortelle."

"Une femme magique, au-dessus de tout". Dans l'immense filmographie de Jeanne Moreau, Claude Lelouch fait ressortir Ascenseur pour l’échafaud, de Louis Malle. "Je pense qu'elle lui doit beaucoup. Louis Malle lui a donné toute son envergure, qu'elle a ensuite conservée. Et (François) Truffaut a confirmé merveilleusement avec Jules et Jim. Il y a tout Jeanne Moreau dans ces deux films, plus Touchez pas au grisbi avec Lino Ventura qui débutait. Je me rappelle de Lino Ventura qui la gifle en permanence. Pour une femme qui a participé à la libération de la femme, ça a dû être très dur. Mais c'est une femme magique, au-dessus de tout."