Cinéma : "Le Caire confidentiel", "Le dernier vice-roi des Indes" et les coups de cœur de l'été

  • A
  • A
Partagez sur :

Chaque dimanche, Mathieu Charrier et Bruno Cras critiquent des films récents, accompagnés de confrères journalistes. En cette dernière émission de l'année, place aussi aux coups de cœur de l'été. Verdict !

L'AVIS DE

Quel(s) film(s) aller voir cette semaine ? Les deux spécialistes cinéma d'Europe 1, Mathieu Charrier et Bruno Cras, accompagnés cette semaine de Stéphanie Belpêche du Journal du dimanche et de Baptiste Ligier des magazines Lire et L'Express livrent leurs impressions sur trois sorties cinéma, dans l'émission Un dimanche de cinéma. Sur le gril : Le Caire confidentiel, de Tarik Saleh, Le dernier vice-roi des Indes de Gurinder Chadha et les coups de cœur de l'été. 


  • Le Caire confidentiel de Tarik Saleh, en salles depuis le 5 juillet

Le pitch : "L'histoire se passe en Egypte, au début de l'année 2011, juste avant la Révolution arabe. Un flic corrompu, désabusé, enquête sur la mort d'une chanteuse assassinée. Il va prendre cette mission à cœur et s'apercevoir que les soupçons se portent sur les proches de Moubarak."

>> L'avis de Stéphanie Belpêche : "J'ai beaucoup aimé. C'était le coup de cœur du festival de Beaune et il a eu le Grand prix à Sundance. C'est un thriller crépusculaire absolument envoûtant. Le tour de force, c'est que Tarik Saleh n'a pas pu tourner au Caire, où il a été censuré. Le tournage s'est fait à Casablanca et il a réussi à recréer au détail près les ruelles de cette ville moite et bruyante. On suit ce flic dans les dédales, dans un hôtel, qui va lever un réseau de corruption jusqu'aux hautes sphères du pouvoir. L'acteur Fares Fares est extraordinaire.

>> L'avis de Baptiste Ligier : "Si vous aimez James Ellroy (L.A Confidential, Le Dahlia noir...), par exemple, c'est un bonheur. C'est une réussite quasi totale et un des meilleurs polars qu'on ait vu depuis bien longtemps. Le film est réussi dans son écriture - absolument remarquable, il y a un vrai travail de construction qui nous emmène - et dans l'exploration d'un moment d'Histoire, avec un véritable équilibre. Le film est soigné, n'en fait pas trop. je suis emballé."

>> L'avis de Bruno Cras : "C'est un excellent polar qui véhicule du social, qui est en prise avec la société. C'est prenant. Le film se termine au moment des toutes premières émeutes de la révolution."

>> L'avis de Mathieu Charrier : "Et en plus, c'est basé sur une histoire vraie, le meurtre d'une chanteuse libanaise en 2008."

VERDICT : Ce film n'a pas la légèreté d'un film d'été mais est à voir sans hésiter.


  • Le dernier vice-roi des Indes de Gurinder Chadha, en salles depuis le 5 juillet

Le pitch : "En 1947, Lord Mountbatten, petit-fils de la reine d'Angleterre, est nommé dernier vice-roi des Indes parce qu'après trois siècles de domination britannique, la Grande-Bretagne a décidé de donner son indépendance à l'Inde. Mais la société, séparée entre musulmans et hindous, vit une séparation déchirante. Lui est obligé de trouver des accords avec Nehru et Gandhi. Le film est quasi documentaire au début, sur lequel se greffe une histoire d'amour."

>> L'avis de Bruno Cras : "J'y allais à reculons et j'ai été pris par cette histoire qui m'a donnée envie d'en savoir plus sur ce passage historique."

>> L'avis de Stéphanie Belpêche : "J'ai parlé à Gurinder Chadha au téléphone à propos de ce film. Et c'est en fait l'histoire d'amour de sa grand-mère. Du point de vue historique, la grande marche fera un million de morts et pose les bases du conflit entre l'Inde et le Pakistan, qui dure. Le film est fait avec énormément de cœur. La réalisatrice avait déjà tourné Joue la comme Beckham et Coup de foudre à Bollywood. Il y a toujours des histoires d'amour contrariées au fond de tout ça. Avec un peu de naïveté et de candeur.

>> L'avis de Baptiste Ligier : "On voit qu'on essaye de faire du cinéma à la David Lean (Lawrence d'Arabie). Tout ça est classique, un peu démonstratif, plan-plan, mais malgré tout, on apprend beaucoup de choses. La mise en scène est soignée. C'est parfois un peu long mais porté par des comédiens plutôt bons, dont Gillian Anderson d'X-Files.

VERDICT : A voir, pour l'Histoire et pour l'histoire d'amour.



Les coups de cœur de l'été

  • Cars 3 par Stéphanie Belpêche (en salles le 2 août)

"C'est le grand retour de Pixar, et en l’occurrence de Flash McQueen, la voiture attachante championne de rallye, qui constate qu'elle a un peu vieilli. C'est une histoire pour toute la famille qui véhicule des valeurs fédératrices, teintée d'une nostalgie, mais sans aigreur. La mise en scène est au top. La fin est aussi étonnante." 

  • I am mot Madame Bovary par Baptiste Ligier (en salles le 5 juillet)

"Le film n'a rien à voir avec l'oeuvre de Flaubert. Une femme et son mari décident de divorcer pour avoir un second appartement. Le problème, c'est qu'au bout de quelques mois, la femme découvre que l'homme s'est remis en ménage et qu'elle a été le dindon de la farce. Dès lors, elle se lance dans une longue aventure administrative pour faire reconnaître ses droits. C'est très étonnant. D'autant que le format du film est rond. La comédienne Fan Bingning excelle. C'est drôle, satirique et émouvant."

  • Lola Paterpar Bruno Cras (en salles le 9 août)

"Le titre n'est pas engageant et pourtant, c'est une très belle histoire du réalisateur Nadir Moknèche. Celle d'un jeune homme qui vient de perdre sa mère de façon prématurée et qui aimerait retrouver son père dans le sud de la France. Il va retrouver la piste d'une femme (Fanny Ardant) qui est en fait... son père qui s'est transformé. Fanny Ardant est très belle, a en même temps quelque chose d'un peu masculin. Et dans sa façon de jouer, on peut imaginer que c'est un homme qui est devenu une femme. C'est un film sensible."

  • La planète des singes - Suprématie par Mathieu Charrier (en salles le 2 août)

"C'est le troisième volet. On retrouve César à la tête des singes, opposé aux humains qui veulent exterminer tout son peuple. C'est très beau visuellement. C'est bien fait, parle de thèmes d'actualité tout en étant une grosse production avec du suspense." Autre blockbuster à voir : Spider-Man : Homecoming (le 12 juillet).