Cinéma : "Baywatch", "Ava", "Le grand méchant Renard", trois films à l'épreuve des critiques

  • A
  • A
Partagez sur :

Chaque dimanche, Mathieu Charrier et Bruno Cras critiquent des films récents, accompagnés de confrères journalistes. Verdict !

L'AVIS DE

Quel(s) film(s) aller voir cette semaine ? Les deux spécialistes cinéma d'Europe 1, Mathieu Charrier et Bruno Cras, accompagnés cette semaine de Barbara Théate du Journal du dimanche et de Caroline Vié de 20 minutes livrent leurs impressions sur trois sorties cinéma, dans l'émission Un dimanche de cinéma. Sur le gril : Baywatch,Ava de Léa Mysius, Le grand méchant Renard et autres contes de Benjamin Renner et Patrick Imbert.


Ava de Léa Mysius, en salles depuis le 21 juin

>> Le pitch : "Ava a 13 ans. C'est une jolie jeune fille qui est en train de perdre la vue. Elle passe ses vacances au bord de la mer avec sa maman qui tente de lui faire passer le plus bel été de sa vie. Ava rencontre un jeune homme et... un chien noir. Un film sur l'initiation et l’adolescence."

>> L'avis de Caroline Vié : "J'ai trouvé ça formidable. Sur un sujet qu'on pourrait considérer comme rabâché, Léa Mysius qui a été la réalisatrice de Despechin pour Les fantômes d’Ismaël, a fait un travail extraordinaire. Cela montre que le semaine de la critique à Cannes (où le film était présenté) est une des sections les plus dynamiques du festival. C'est une révélation. La jeune actrice, Noée Abita, qui a 18 ans dans la vie, est extraordinaire."

>> L'avis de Barbara Théate : "J'ai beaucoup aimé aussi. Elle perd la vue mais elle ouvre son regard sur tout le reste : sur l'amour, sur le sexe, sur les autres. Cette jeune réalisatrice a vraiment un sens du cadre, de la lumière, de la mise en scène assez bluffant. Après, ça part un peu dans tous les sens, tellement elle veut montrer qu'elle a des références. Mais c'est un grand talent à suivre."

>> L'avis de Bruno Cras : "Je vais faire mon prof réac mais la copie n'est pas tenue. C'est tellement beau, il y a tellement de promesses dans la première demi-heure - elle a un vrai univers, la photo est magnifique - qu'au bout d'un moment, c'est décousu. Si elle avait tenu ses promesses, c'était un bijou. Ça n'en est pas un. On peut raconter que quelqu'un est perdu sans se perdre en route."

VERDICT : oui, au moins pour découvrir le talent émergent de la réalisatrice et de l'actrice principale.


Le grand méchant Renard et autres contes de Benjamin Renner et Patrick Imbert, en salles depuis le 21 juin

>> Le pitch : "C'est un grand méchant Renard qui adopte des œufs parce qu'il se dit qu'il va pouvoir manger les poussins quand les œufs vont éclore. Or, quand ils sortent, les trois poussins disent 'maman' et le renard s'en trouve tout attendri." (S'y ajoutent deux autres contes).

>> L'avis de Bruno Cras : "C'est tellement poétique, tellement beau. J'adore le dessin animé à l'ancienne avec ce côté pastel. J'adore. Je souhaite qu'il dépasse le million d'entrées. Ce serait magnifique pour l'animation française."

>> L'avis de Caroline Vié : "Ce n'est pas que pour les enfants. Il y a plein de références, dont une apparition de Totoro, le héros de Miyazaki, de l'humour, un scénario épatant écrit d'après la BD de Benjamin Renner et avec le scénariste Jean Regnaud. C'est du bonheur, de la poésie. Les parents ne seront pas déçus. Le trait de Benjamin Renner, comme dans Ernest et Célestine, est impeccable."

>> L'avis de Barbara Théate : "Il ne faut pas oublier les deux autres contes. Il y a un lien entre les trois histoires."

VERDICT : à ne pas rater, de 4 à 99 ans.


Baywatch de Seth Gordon, en salles depuis le 21 juin

Le pitch : "Trente ans après la série culte Alerte à Malibu, voici Baywatch. Mitch Buchannon (Dwayne Johnson) surveille la plage et est obligé de s'associer avec Matt Brody (Zac Efron), prétentieux et maladroit. Ensemble, ils vont devoir faire face, notamment aux mafieux du coin."

>> L'avis de Barbara Théate : "C'est bête, mais qu'est-ce qu'on rigole ! Contrairement à la série qui était premier degré, là le second degré est assumé. Il y a un peu de sexe, des scènes d'anthologie, notamment un sexe coincé dans un transat. Il y a des moments drôles où une fille court en slow motion sur la plage. C'est bourré de références. "

>> L'avis de Caroline Vié : "On voit aussi David Hasselhoff et Pamela Anderson. Sinon Dwayne Johnson est l'homme le plus cool du monde."

>> L'avis de Mathieu Charrier : "C'est très en-dessous de la ceinture. C'est visible à partir de l'adolescence. Il y a quand même une intrigue, c'est mené tambour battant. Je ne me suis pas ennuyé. C'est assez facile de taper sur ce film mais ce n'est pas honteux."

>> L'avis de Bruno Cras : "C'est moins bas du front que la série mais c'est très régressif, très lourdingue."

VERDICT : pas un chef-d'oeuvre mais distrayant.