Christine and the Queens s'indigne contre le sexisme des médias

  • A
  • A
Christine and the Queens s'indigne contre le sexisme des médias
Partagez sur :

Sur son compte Twitter, la chanteuse s'indigne du sexisme des médias obnubilés par la robe qu'elle porte dans son dernier clip.

La robe du couturier Jacquemus que porte la chanteuse nantaise dans son dernier clip a beaucoup fait bruisser la presse. Elle s'est indignée de ce sexisme sur Twitter.

"C'est extrêmement frustrant". Dans ce clip, Christine and the Queens reprend "Paradis perdus", une chanson de Christophe mélangée avec un titre de Kanye West. Elle y porte une robe rose fané, qui s'agrandit au fil de la chanson, ainsi que l'ont relevé plusieurs journalistes. Des articles qui n'ont pas plu à la jeune chanteuse, qui a expliqué sur son compte Twitter que c'était "extrêmement frustrant de travailler son projet jusque dans les détails de ses clips. Et de comprendre par la suite qu'il suffira qu'un homme soit dans la pièce avec toi pour qu'il soit considéré à l'origine de tes idées". 

Règlement de compte. Toujours sur Twitter, la chanteuse qui a reçu en février dernier deux Victoires de la musique a continué : " c'est curieux comme la moitié des papiers qui relaient mes clips attribuent toujours mes idées aux hommes avec qui je collabore. Pour "No Harm is Done", l'encouragement que m'a donné Woodkid devenait en fonction du journaliste, un coaching à la réalisation. L'idée originale du costume qui s'agrandit pour 'Paradis' est la mienne, mais les papiers qui relaient le clip ne l'entendent pas ainsi".

"Au journaliste qui me demandait récemment si on avait encore besoin du féminisme en France, j'ai donc envie de répondre : oui.", a-t-elle ajouté.