Christiane Taubira au Festival d'Avignon : "C'est un peu fou, je le reconnais", confie Olivier Py

  • A
  • A
Partagez sur :

Christiane Taubira écrit un feuilleton quotidien sur les grands textes fondateurs de la démocratie, qui sera donné du 8 au 23 juillet au prochain Festival d'Avignon.

INTERVIEW

Non, Christiane Taubira n'est pas devenue comédienne. Pourtant, l'ancienne garde des Sceaux sera à l'affiche du 71e Festival d'Avignon, du 8 au 23 juillet. Le directeur du festival, Olivier Py, a fait appel à cette passionnée de poésie pour qu'elle écrive un feuilleton fleuve de 14 heures, qui sera joué chaque jour par des acteurs et amateurs sur les grands textes de la démocratie.

"Une sorte de leçon de démocratie". "Nous faisons depuis trois ans ce que nous appelons un feuilleton. Chaque jour, à la même heure, dans un très beau jardin, nous invitons gratuitement les spectateurs à écouter des grands textes, des grandes voix. Pour cette édition, j'ai cherché une autorité morale, quelqu'un qui voudrait nous donner une sorte de leçon de démocratie, et j'ai pensé à Christiane Taubira. C'est un peu fou, je le reconnais. Mais cette idée lui a plu", raconte Olivier Py, au micro d'Europe 1. Le feuilleton, joué par des amateurs, des acteurs et des étudiants du Conservatoire, sera mis en scène par Anne-Marie Liégeois sous le titre "On aura tout".

"De Malraux à Césaire". Pour chaque épisode, Christiane Taubira écrit un texte pour présenter le combat du jour, qu'il s'agisse de la peine de mort, du droit de vote ou du féminisme. "Elle a voulu montrer que ces droits ont souvent été acquis par la force de l'éloquence", insiste le directeur du Festival d'Avignon. "Il y aura un immense répertoire, qui ira de Malraux à Césaire, en passant par Virginia Woolf et bien d'autres", précise Olivier Py.

La force du verbe et de la parole. Christiane Taubira s'est souvent illustrée, dans ses discours ou à la tribune de l'Assemblée nationale, par ses envolées lyriques. "Je crois qu'elle a concocté un montage dans lequel elle prouve que la politique ne peut pas se passer du verbe et de la parole", souligne Olivier Py, qui salue sa capacité à "déclamer des dizaines de poèmes par cœur. Et c'est très rare dans le monde politique".

La 71e édition du Festival d'Avignon présentera du 6 au 26 juillet 41 spectacles dont 34 créations.