China Moses : "Tous ceux qui jouent avec leur voix ont écouté Al Jarreau"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

La fille de Dee Dee Bridgewater rend un hommage appuyé à la légende du jazz, décédé à 76 ans, dimanche. 

INTERVIEW

Le chanteur Al Jarreau est mort dimanche dernier, à 76 ans. China Moses, chanteuse de jazz et fille de Dee Dee Bridgewater, était l'invité de C'est arrivé cette semaine pour retracer la légende du chanteur disparu.

Amy Winehouse et Michael Jackson. "Al Jarreau fait véritablement partie d'une royauté musicale. C'était le chanteur qui a montré à une très grande audience, parce qu'il était très populaire, ce que c'était d'être libre vocalement." Il avait commencé sa carrière dans les années 1960 sans que cela fonctionne, avant d'exploser dans les années 1970. "Il a influencé un nombre d'artistes incroyable. Quand on entend tous les petits bruitages qu'il faisaient avec Bobby McFerrin, ils étaient les rois de ce que l'on appelle aujourd'hui la beatbox. Quand on entend Amy Winehouse ou Michael Jackson, à leur manière de jouer avec les mots, de les entrecouper, de lier des mélodies pas très orthodoxes, on sait qu'ils ont écouté du Al Jarreau."

"Acrobate du jazz". Si beaucoup d'artistes noirs-américains sont venus du gospel, c'était un peu différent pour Al Jarreau. "Sa famille était religieuse, mais c'était des adventistes du 7e jour. Mais très vite, il est allé vers le jazz parce que c'était la liberté. Il était travailleur social le jour, et la nuit il allait rejoindre son ami George Duke dans des clubs à San Francisco." China Moses loue ses performances scéniques. "C'était explosif. Il a gagné le surnom d'acrobate du jazz. On ne savait jamais à quoi s'attendre. Il utilisait des sonorités vocales considérées comme laides et les rendait belles."

Mais aussi pop. Al Jarreau a fait des tubes qui n'étaient pas strictement du jazz pour initiés et louchaient vers la pop. "Quand il est devenu célèbre et populaire, le monde du jazz a un peu fait la gueule. C'est seulement par les scènes que ce monde s'est rassuré du fait qu'Al Jarreau était toujours Al Jarreau". "Je pense qu'il n'y a pas un seul chanteur sur la Terre qui n'a pas été influencé par Al Jarreau. Tous ceux qui jouent avec leur voix ont écouté."

Et pour le plaisir, on vous propose de réécouter Mornin' extrait de l'album "Jarreau" sorti en 1983 :