Chantal Ladesou : "Au casting des Valseuses, il fallait montrer ses seins, je n'ai pas voulu"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'humoriste est revenue mercredi sur ses débuts dans le cinéma et a distillé quelques bons conseils aux jeunes comédiens qui souhaitent se lancer.

INTERVIEW

Si elle est aujourd'hui connue, ses débuts n'ont pas toujours été faciles. Dans Ça pique mais c'est bon, Chantal Ladesou est revenue sur ses premiers castings (ratés) et a délivré quelques bons conseils aux jeunes comédiens qui veulent faire carrière. A la manière d'un sketch. 

"Devant 10, 15 ou 20 personnes, il faut se montrer". "J'ai jamais attendu, il faut monter des choses avec des camarades de cours", lance t-elle. "Il faut essayer d'écrire, c'est important, tu me l'as toujours dit", se souvient-elle. "Il faut essayer d'écrire en groupe ou monter des pièces, se montrer dans des petites salles", explique la comédienne qui rappelle qu'elle a commencé dans un bistrot. "Le mec avait mis des tables de café comme ça, et on jouait sur les tables". "Il faut se montrer, devant dix, 15, 20 personnes. Ça a commencé comme ça", sourit-elle.

"Je n'ai réussi aucun casting !". "Bien sûr, il faut passer des castings, ça fait partie du métier", rappelle Chantal Ladesou. "Mais moi quand j'y pense, je n'ai réussi aucun casting", avoue t-elle en riant. Notamment celui du film Les Valseuses (sorti en 1974, avec Gérard Depardieu et Patrice Dewaere notamment) pour jouer le rôle de Miou Miou : "Le mec m'a dit 'j'aimerais bien voir tes seins'. J'ai pas voulu !", rigole t-elle.

Un épisode dont elle a parlé à Gérard Depardieu qui lui a répondu : "T'aurais pu être Miou-Miou, je t'aurais sautée !". "Comme quoi, j'aurais peut-être dû montrer mes seins", finit par regretter Chantal Ladesou. "Je veux bien les montrer maintenant mais personne ne le demande", lance l'humoriste.