Chantal Goya sur "Le soulier qui vole": "Ce spectacle va rappeler beaucoup de souvenirs"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Presque quatre décennies après avoir fait plus de 300 dates à guichets fermés, Chantal Goya remonte sur scène avec son spectacle "Le soulier qui vole", à partir de février 2019.

INTERVIEW

"Je connais encore le spectacle par cœur". Invitée d'Europe 1 week-end, Chantal Goya, chanteuse qui a marqué au moins trois générations de petites têtes blondes françaises, remonte "Le soulier qui vole", un de ses spectacles phares,  les 2 et 3 février 2019 au Palais des Congrès de Paris, avant une tournée française.

"J'ai gardé tous mes costumes de scène". Elle a rempli le Palais des Congrès 300 fois à guichets fermés, en 1980, un record qu'elle détient toujours et qui traduit à lui seul la popularité de Chantal Goya. Pourtant, c'est avec un peu de stress et beaucoup de joie que la chanteuse va rempiler avec l'un de ses spectacles phares, 39 ans après. "J'ai l'envie, la passion, je veux faire des dédicaces après le spectacle pour voir mon public", explique la personnalité emblématique au micro d'Europe 1. "Le casting va commencer dans les prochaines semaines, on aura 12 enfants et 12 danseurs sur scène. (...) Mais la chance et le bonheur, c'est que j'ai gardé tous mes costumes de scène, il ne reste plus qu'à trouver des enfants qui rentrent dedans". 

>> "Le soulier qui vole",  au Palais des Congrès de Paris 2009)

Si les choristes et les danseurs sur scène ne sont pas les mêmes que dans les années 1980, le reste sera identique aux premières tournées. "Je suis très fidèle aux décors", glisse l'artiste. "Il faut qu'ils soient comme ce que les grands ont connu quand ils étaient petits. Je pense que ce spectacle va rappeler beaucoup de souvenirs".